Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 24
Localisation : Cherbourg
Voir le profil de l'utilisateur

Proposition de lore étendu pour l'église de Hurlevent

le Mar 10 Avr - 17:02
Si l'Église Hurleventoise reconnaît l'existence d'anges descendus du Paradis pour chasser d'Azeroth les démons échappés des Enfers, elle concède aussi à des hommes et à des femmes la sainteté d'une vie terrestre toute dédiée aux piliers de la foi, les trois vertus. Ces saints qui ont rejoint la Lumière sont canonisés à leur mort - et non pas avant, car l'ecclésiastique déclaré saint ne peut l'être que parce qu'il se trouve dans le rayonnement de la Lumière sacrée. Il existe de nombreux saintes et saints, dont notamment les suivants :

- Saint Amand de Comté-du-Nord : Saint Amand est une figure prépondérante de l'Église Hurleventoise. Patron des missionnaires, apôtre du verbe "qui fracasse les idoles et ramène la lumière dans les plus épaisses ténèbres", il est l'un des premiers qui fut visité par un ange dans ses songes. Selon lui, l'ange lui commanda de propager ses paroles de bienfaisance et de vertu partout où il irait ; et le lendemain même, pieds nus et armé seulement d'un bâton, il alla, de par les chemins cahoteux du royaume de Hurlevent, répandre la foi nouvelle que l'ange avait insufflée dans son cœur. Ses efforts ne furent pas toujours bien accueillis. Parfois, Saint Amand était refoulé en-dehors des villages, et même accusé d'hérésie par les dévots des régions qu'il sillonnait. Mais qu'importe, son ardeur ne flancha jamais ; quand il fondait une communauté en laquelle il savait pouvoir compter pour se perpétuer, il la quittait et partait vers de nouvelles bourgades, pardonnant toujours à ceux qui le raillaient et aimant sans borne tous ceux qui lui accordaient sa confiance. Un jour, sa popularité et celle de son culte fut telle que le roi de Hurlevent de cette époque fit convoquer le missionnaire au donjon de la cité. Là-bas, Saint Amand parla longuement avec le roi, et lorsqu'ils eurent terminé, celui-ci déclara embrasser cette nouvelle confession et faire de Saint Amand le premier archevêque qui en établirait les canons. Pour inaugurer ce regain de l'Église de la Lumière à Hurlevent, une église fut construite à l'emplacement où serait plus tard dressée la cathédrale de la Lumière. Mais Saint Amand n'était pas un homme de cour et d'intrigues ; quelques années après que le culte était solidement implanté dans la capitale, il quitta ses fonctions d'archevêque et retourna parcourir la campagne jusqu'à la fin de sa vie. Affaibli par la vieillesse, il finit par s'arrêter dans la vallée de Comté du Nord, où il décida de s'assoupir à côté de la rivière ; les écritures disent qu'il disparut à ce moment là, laissant seulement son bâton sur Azeroth comme unique témoignage de son existence physique. L'abbaye de Comté-du-Nord fut construite en hommage à Saint Amand, et elle abrite encore aujourd'hui son reliquaire, le bâton noueux en bois.

Saint Barathen : Il est fort probable que le roi Landan Wrynn nomma son fils Barathen en raison de la morale, douloureuse mais noble, indissociable à ce prénom. Saint Barathen était un fier chevalier de Hurlevent, certes pas méchant, mais imbus de lui-même et trop sûr de ses capacités. Son ambition l'avait poussé à se mettre à dos certains de ses frères de la confrérie du cheval, dont un jeune homme de sa génération avec lequel il était en compétition directe. Un jour qu'il patrouillait avec eux dans les Carmines, un village fut pris d'assaut par des gnolls affamés. Certain de pouvoir retenir seul les créatures sur un flanc, Saint Barathen s'emporta contre son rival pour qu'il quitte le côté qu'il tenait et s'en aille rejoindre leurs compagnons ; il croyait profiter ainsi d'une occasion de récolter tous les éloges et de se démarquer une bonne fois pour toutes. Mais Saint Barathen n'avait pas prévu que l'attaque des gnolls se concentrerait sur lui. Débordé, il dut reculer et dans sa retraite, abandonna des civils qui furent massacrés. Submergé par l'horreur et pétri de honte, il prit conscience que c'était son égoïsme et sa vanité qui l'avaient perdu, deux traits pourtant si contradictoires avec la philosophie des chevaliers de la confrérie. Il ne se laissa pourtant pas abattre et dans un élan enhardi par sa douleur, il rallia ses compagnons d'arme et les mena comme s'ils ne furent plus qu'une seule épée protégeant les villageois ; et alors que son rival était désarçonné et encerclé, il se jeta à ses côtés, prenant tous les coups qui auraient dû lui revenir. La bataille fut gagnée, mais Saint Barathen avait subi d'affreuses blessures. Dans un dernier souffle, il confia son cheval à celui pour qui il s'était sacrifié, et demanda qu'on vende tous ses effets pour que l'argent revienne aux familles de ceux qu'il n'avait pas pu sauver. Élevé au rang de saint, il est devenu un patron iconique des plus belles valeurs comme des plus terribles erreurs dont peut faire montre un chevalier de la confrérie. Le reliquaire de Saint Barathen est la selle de son fidèle destrier.


Dernière édition par Lucidà le Ven 13 Avr - 9:10, édité 2 fois
avatar
Admin
Messages : 90
Date d'inscription : 05/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Proposition de lore étendu pour l'église de Hurlevent

le Mar 10 Avr - 17:31
J'aime bien le concept, +1, si un jour j'ai une idée j'hésiterai pas à ajouter un saint à Hurlevent. On peut aussi ajouter dans l'UE des monastères, des lieux, ou des reliques (armes ou non) ayant un rapport avec ces patrons.

(( D'un autre côté, le mot "saint" m'a toujours paru """"""""""""bizarre"""""""""""" dans Warcraft. Même si c'est une caractéristique qu'on a attribué à Hurlevent, c'est le mot "saint" qui pour moi tranche trop avec mon headcanon de l'univers. Après on s'en fout, hein, mais je voulais partager ça. Dans l'absolu, je trouve plus joli l'ajout de qualificatif (Barathen le Vaniteux, par exemple, ou Amand de Comté-du-Nord l'Évangéliste, je dis ça au pif) ))
avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 24
Localisation : Cherbourg
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Proposition de lore étendu pour l'église de Hurlevent

le Mer 11 Avr - 9:06
On peut modifier la titulature de saint par un qualificatif propre au "saint" si ça ne sonne pas bien. Personnellement je ne vois aucun inconvénient à l'une ou l'autre.
avatar
Admin
Messages : 682
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Proposition de lore étendu pour l'église de Hurlevent

le Mer 11 Avr - 11:31
Saint est utilisé pour des reliques dans l'univers, par contre ne concerne pas des personnes. Donc ça peut être une différence Hurleventoise / Lordaeron, vu que Mereldar ne fut pas canonisé, on peut considérer pour le trip lore étendu que Hurlevent canonise des personnes, pas Lordaeron. (Par contre, il y a des saintes reliques, j'insiste)

_________________
avatar
Admin
Messages : 152
Date d'inscription : 05/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Proposition de lore étendu pour l'église de Hurlevent

le Mer 11 Avr - 11:56
Go ajouter Gavinrad dans les Saints de Hurlevent dans ce cas

_________________
avatar
Messages : 157
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 24
Localisation : Cherbourg
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Proposition de lore étendu pour l'église de Hurlevent

le Mer 11 Avr - 13:34
Il peut être le dernier homme canonisé par l'église de Hurlevent à Vanilla.
Contenu sponsorisé

Re: Proposition de lore étendu pour l'église de Hurlevent

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum