Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 190
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Présentation du Projet

le Mar 5 Déc - 15:31
Le Projet "Odyssée" est la suite spirituelle de la 13e Légion. "On prend les même et on recommence", pas tout à fait en vérité. Le projet est né suite à la baisse d'activité et le retrait progressif de notre Gm originel : Theodora / Lucidà.

Notre Gm avait une caractéristique particulière : il était le seul joueur à vraiment continuer de jouer le contenu ingame au fil des patchs. Les autres membres plus actifs sont tombés dans une lassitude, notamment au sujet du contenu Jcj du jeu qui était notre principal moteur gameplay à coté.

La question s'est donc posé si il fallait payer un abonnement pour juste jouer un jeu de rôle. Quand à coté il existe des options de plateforme de jeu tout à fait viable gratuitement. Le genre de plateforme qui nous offre bien plus que l'ingame classique. La possibilité de prendre diverses apparences de NPC, d'en placer soit même ainsi que créer soit même ses lieux est un sacré plus à notre vision scénarisé du jeu !

Nous avons donc décidé d'un commun accord avec nos membres de mettre un terme au projet de guilde 13e Légion pour migrer vers cet autre projet, et plutôt que de prolonger une histoire déjà existante, nous préférons démarrer un nouveau en jouant sur les possibilités offerte par notre nouvel hôte.

La philosophie de base ne change pas, nous restons une guilde jeu de rôle à vocation scénarisé, comme détaillé.

Le projet Odyssée en lui même

Se décompose en deux parties, la partie "Flashback" et la partie "Vanilla".

- La partie Flashback

Est géré notamment par moi même, Alberich, qui suit Scénariste principal dessus.

La partie Flashback va profiter des possibilités ignoble en matière de zone et de morph en divers NPC (Liche et j'en passe) pour jouer des petites campagnes jdr succéssive, à travers le temps. Dans un ordre plus ou moins chronologique. (*) Ses campagnes retraceront l'histoire d'Azeroth et des évènements ayant eu lieu.

La première campagne racontera par exemple la fuite d'Argus par des PJ Draeneï. Plus tard, ses campagnes raconteront aussi l'histoire et l'évolution d'un clan orc, depuis le choix de rejoindre Guldan ou non dans la Draenor primitive à nos jours, en passant par les Garrosh vs thrall...

L'idée de base étant ensuite de l'intégrer à notre lore étendu d'Odyssée. Dans notre ambition, on veut ainsi construire des PNJ et PJ dont on sent le sens, l'histoire derrière eux. Imaginez le jeunot Orc à l'époque de la Draenor qui ensuite participe aux différentes guerres, jusqu'à MOP et plus. Le vétéran Orc modèle Saurcroc ++. On peut exactement voir la même chose du PJ draenei qui aura survécu à la fuite d'Argus puis au génocide en Draenor. C'est ce genre de chose que nous voulons développer.

Mais pour rendre ses PJ crédibles, il faut comprendre qu'ici, le défi "Ironman challenge" qui veut que votre personnage peut mourir durant les combats définitivement sera obligatoire.

L'ambition est aussi de personnifié ses campagnes en rajoutant des petites règles spécifiques à chacune de ses campagnes, qui font sens avec l'ambiance recherchée. La campagne Solfurie implique de vampiriser de la mana pour subvenir à ses besoins. Et les joueurs devront se placer vis à vis de cela en prélevant des sources...Plus ou moins corruptible. On ajoutera aussi que d'autres concepts sont en cours de réflexion, "Un village Lordaeronnais" qui se veut un easter eggs à la série "Un village Français". Paisible village de Lordaeron à l'aube de Warcraft 3. Ou personne ne sait à l'avance qui est Cultiste des damnés ou autre chose. (Sauf le scénariste qui distribue les cartes :p)

C'est l'ambition de la partie Flashback, qui se construit en groupe. A chaque scénario, les joueurs peuvent ainsi participer en proposant des choses sur :

La trame en elle même / Les PJ / Les PNJ / Les villes et zones créer par les joueurs / La recherche de placeholder pertinent à utiliser / Les règles à utiliser durant cet event / Des médias musiques, artworks...


- La partie Vanilla

Le scénariste principale de la partie Vanilla est Celiora.

La partie Vanilla se veut un retour en arrière à début Vanilla, pour jouer avec un groupe d'aventurier mercenaire des aventures et trames qui se déroule en parallèle du jeu original. Puis qui au fil des scénarios évoluera jusqu'à Battle for Azeroth à priori. Mais cela risque de se faire sur plusieurs années en ce cas, nous souhaitons prendre notre temps. Le mot d'ordre est que tant que nous pensons avec la team Scénariste avoir des choses à raconter, nous restons à l'arc en question. De ce fait Vanilla et Wotlk par exemple risque d'être plutôt long.

Si je devais faire une comparaison, je parlerai d'un vieux J rpg sur ps 2 : Le Seigneur des Anneaux le tiers âge. Des événements principaux se déroulent avec le scénario de Blizzard, nous sommes dans un angle de ce dernier, observent ses événements et les déroulés d'un autre point de vue, plus extérieur mais en lien. Par exemple, nos personnages commenceront leurs aventures en Elwynn et verront donc logiquement le complot Défias. Il n'est pas exclut non plus que nos personnages participent dans un scénario bataille à l'ouverture des portes d'Ahn Qiraj en jdr.

L'autre ambition qui diffère du projet Flashback est de mettre en place une véritable évolution sur nos personnages, l'expérience, les tiers de classes qu'ils atteignent au fil du temps. Cela passe également par des équipements achetables et y compris des babioles et consommables magiques dans l'esprit Warcraft. (pour ceux qui se rappellent des boutiques dans le STR, c'est en partie l'idée !)

Dans ce projet, l'Ironman Challenge est quand à lui facultatif. C'est d'un commun accord avec nos joueurs que nous avons pris cette décision.

- La 13e Légion

Et son scénario ne sont pas tout à fait éteint, nous pensons faire un comeback à Battle for Azeroth et un peu avant pour jouer une trame de fond déjà prévu, en plusieurs temps. Ce n'est pas l'ordre du jour prioritaire, mais tout joueurs pourra nous rejoindre à ce moment la si l'envie y est via les sésames offert par Blizzard.

Intéressé ?

Pour nous rejoindre, venez sur notre forum :

odyss.forumactif.com

Faites vous connaitre par la partie présentation et postulation, par la suite nous pourrons en discuter dans les autres parties du forum et sur le mumble pour vous inclure à nos événements scénarisés. :>
avatar
Admin
Messages : 190
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Présentation du Projet

le Mar 5 Déc - 15:32
Odyssée, c'est quoi ? Quelle vision et envie sur le jeu de rôle ?

Odyssée est une communauté jadis présente sur le serveur Jdr jcj triplette, le "CCC". A savoir Culte de la Rive Noire, Conseil des Ombres, La Croisade Ecarlate. Sous le nom de 13e Légion

C'était une guilde Jeu de rôle "militaire" qui vivait ses aventures dans Azeroth. Elle était assignée à la défense des terres d'Azeroth et aux règlements de problèmes mineurs en comparaison de ceux des Patch live. Elle n'est donc pas déployée actuellement sur le Rivage brisé.

Notre envie de départ est née sur les "mods" de Warcraft 3, à savoir Dark Age of Azeroth, Lordaeron the aftermath ou Foremath. L'idée était d'avoir une map Azeroth en mouvement, ou diverses factions neutres / hostiles / amicales agissait en même temps que nous. Nous dilluer dans un ensemble, un monde ouvert contenant ses Pnj. Aidant ainsi à créer des enjeux dont nos personnages joueurs pourront se saisir.

Dans la conception, nous nous sommes heurter à un problème évident, et un choix à faire. En effet, la moindre liberté prise restreindrait celle des autres joueurs hors guilde. Après tout, au nom de quoi nous aurions autorité pour imposer qu'un mec à un moment donné à lancé une attaque sur les terres naines par exemple ? Illustrons avec un problème plus terre à terre avec le CCC : La milice Epsilon (Guilde Brumes, jdr alliance également) avait ses terres sur la Marche de l'ouest. Si nous déclenchons une invasion de Gnoll la bas. Au nom de quoi avions nous le droit de leur imposer ?

La réponse est : Aucun. Nous n'avons pas autorité pour imposer à des joueurs hors de la guilde un scénario sur lequel ils n'ont aucune prise. Cette conclusion trouvée, nous avons fait un choix.

Ce choix peut se résumer ainsi, et je pense nous définit le mieux :

- La 13e Légion est une guilde jeu de rôle à vocation scénarisé, qui fonctionne avec des sorties d’événements, comme une guilde classique Pve ou Pvp, régulière.

- Elle fonctionne avec des joueurs, des maîtres de jeu pour scénarisés, et des scénaristes à coté (qui ne sont pas forcément les mêmes que les MJ)

- Et surtout, la 13e Légion fonctionne en vase clos, nos contacts avec les autres guildes sont limités en dehors du sauvage parfois. La 13e est donc devenu en soit une "bulle" qui vivait ses aventures.

On a clairement pas inventé l'eau chaude, c'est pas l'idée. Mais l'idée est d'indiquer que nous sommes parties de nos propres réflexions sur ce qui pouvait être fait, et comment. A partir de la, nous avons commencés nos aventures, et avons tenté de pousser le vice dans notre concept, après tout, si nous sommes en vase clos...

Une dernière chose ici, la 13e ne se mèlait pas, mais elle n’a pour autant aucun mépris d’aucune sorte envers les autres guildes jdr du Serveur, ni aucun autre joueur de Kuretar. Nous considérons le jeu avant tout. Les gens vont la ou ils se plaisent. Chacun sa manière de s’amuser et ses objectifs sur un jeu.

Le concept de Lore étendu

Avec le temps, nos factions crées, nos PNJ, nos principes sont devenus ce qu'on nomme le lore étendu. Le lore étendu n'est pas Canon Blizzard évidemment, mais canon "Odyssée".

L'une des idées de ce lore étendu était se demander ce qui avait pu "plaire" au joueur à Vanilla. Nos discussions ont menés à une conclusion : La sensation d'avoir un univers, une mythologie qu'on découvre au fil de nos aventures. C'est exactement ce que l'on souhaite proposer à nos joueurs. Mais on peut faire plusieurs remarques dessus.

La première, c'est que l'on peut ainsi être amené à prendre des libertés avec le Lore. Nous tentons dans notre cahier des charges de garder une "cohérence" avec l'univers global. Mais nous ne prétendons pas être les meilleurs experts du monde. Nous tentons néanmoins de nous tenir le maximum informé de ce qui sort du coté de Blizzard. En soit Chronicle est par exemple super intéressant pour les petits détails plus que les gros événements.

Nous tentons surtout de mettre cette cohérence au service d'un intérêt scénaristique. Prenons une discussion récente entre scénariste pour illustrer. Finall Goldensword, la demi elfe du RPG n'est pas considéré comme canon par Metzen, il ne compte pas la re utiliser. Elle est la fille d'une éventuelle aventure de Daelin. Et elle luttait en guérilla contre le fléau. Peut on l'utiliser ? Si oui comment ? Voici nos critères d'analyses qui ont amenés à la conclusion de ne pas l'utiliser :

PS : Cette réflexion date d'avant Battle for Azeroth, elle fut écrire le 20 Juillet sur le forum officiel Jdr de Warcraft.

Kul Tiras risque d'ici la prochaine extension d'être exploité par le lore, pour l'heure c'est un flou artistique, Blizzard peut nous contredire à tout moment sur une chose avancée. Ne sous estimer pas Blizzard, on a appris au calme que le véritable porteur de l'épée Thunderfury était un Nain voleur dans la campagne chaman !

C'est prendre une grosse liberté avec quelque chose qui fut réfuté par Blizzard. Daelin était il le genre à avoir une maîtresse ? Cela reviendrait aussi à s’interroger sur ses rapports avec Dalaran (la maîtresse Haut Elfe en vient) et au rapport de l'héroïne avec Jaina. Il faut aussi s’interroger sur ce qu'elle a pu faire dans les Maleterres. Après tout, le fléau, c'est environ finit depuis un moment.

L'autre question peut être es-ce que le perso appartient au passé, est elle un pnj encore vivant, ou morte et donc mort vivante, ou bien morte morte, et par des ruines d'un camp par exemple retracer son aventure.

Enfin, dernier critère qui enfonce le clou, il faut se poser la question de l'intérêt scénaristique. Qu'es-ce que l'on raconte à nos joueurs ? peuvent ils se sentir concerner ? Es-ce un apport pour notre univers étendu ?

Toutes ses questions se posent, et à la réflexion, ce n'est pas une bonne idée de reproduire ce personnage.
avatar
Admin
Messages : 190
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Présentation du Projet

le Mar 5 Déc - 15:32
Les limites d'un Lore étendu

La limite est humaine, je suis étudiant, et d'autres membres et officiers sont eux même avec des contraintes de temps, de travail. L'autre chose étant qu'aucun de nous n'est un scénariste professionnel.

Pour autant, pour qu'un univers puisse fonctionner, nous avons besoin de le peupler. Comment compenser ?

La compense vient de "l'adaptation" d'un support. C'est à dire reprendre des personnages, des lieux, des histoires existantes, les déconstruire en thématique (Tropes, pour ceux qui connaissent le site Tv tropes en Anglais, un petit bijou) et les utiliser, parfois en faisant des mixtes.

L'un des avantages de Warcraft est que nous le considérons comme une Auberge espagnol, avec une richesse de thématique. Il est ainsi "possible" à notre sens de faire des adaptations de tropes pour les exploiter ensuite.

On pourra nous opposer notre manque d'originalité, voir de raisonner avec la hype sur le moment. La critique est vrai, nous considérons aussi de faire découvrir à des gens des bouts de scénarios qu'ils ne connaissent pas, j'aimerai l'illustrer en deux exemples. Le concept d'un personnage, puis le concept d'un scénario.

L’illustration d’un personnage

D'abord une illustration de personnage. Il illustre en prime une liberté avec le Lore, donc ça tombe bien.

Imaginez qu'après le saccage de Irion chez les Dragons noirs, un d'entre eux soient revenus (potentiellement après le départ de Irion, et juste avant Warlord, c'est une période restreinte, mais pourquoi pas, ou durant Mist of Pandaria ?)

Pourquoi un Dragon noir ? Parce que quand même, les dragons noirs de Vanilla, c'était quelque chose, ils imposaient du lourd. Leurs complots, leurs forces, leurs dominations.

Bon, la première limite tombe comme un couperet : il fallait un dragon noir male, il ne faut pas laisser la perspective de perpétuer l'espèce. C'est possible de venir des tranchantes, Sablecrin par exemple n'est pas mort dans le lore blizzard à priori.

Nous déciderons de le nommer "Sarevok", comme le méchant de Baldur's gate 1, on lui donnera en plus comme apparence l'artwork de ce dernier dans l'extension Throne of Bhaal, parce qu'il à une apparence qui correspond à l'image que l'on s'en fait sous sa forme humanoïde. Mais pour autant, la comparaison avec le personnage de Black Isle s’arrête ici.

En réalité, si je devais donner un personnage qui s'en inspire le plus, c'est la figure du Conquérant. Une créature qui se veut extrême dans tout ce qu'elle réalise, assuré, dominateur. Elle se voit comme le haut de la chaîne alimentaire. Pour la définir, utilisons la citation du début du film "les infiltrés", avec le personnage joué par Jack Nicholson.

"La plupart des personnes s'adaptent à leur environnement, moi, l'environnement s'adapte à moi."

Voila, les choses sont posés, il piétine son environnement. On ajoutera que son coté "absolu" peut aussi être rapproché de mes influences de jeunesse, le "Darkseid" de DC comics vu par Bruce Timm et Paul Dini dans la série Superman TAS, et La ligue des justiciers. Cette inspiration aura une importance pour le scénario ensuite.

On brode ensuite son caractère, des choses qu’il aime, ou non. Par exemple, il se voit encore comme une sorte de garde d’Azeroth à sa façon, autant il est soumis à la corruption Dieu très ancien. Autant il ne supporte pas les démons et la légion ardente par exemple.

Darkseid est avant tout dans DC comics un Dieu, évidemment on en fera pas un être divin. Mais la composante est intéressante. En résultat : Sarevok aura un Culte qui lui est dédié, des fous furieux proches de ce qu’on peut faire coté crépusculaire. La partie avec les mecs qui acclament Bane dans Dark Knight Rises, toute critique à part du film, ce n’est pas vibrant ?

Sa faction sera donc l’Ost de la destruction. (Un nom repris des Space Marines du Chaos, peu de chance d’avoir la reprise par Blizzard ensuite) Elle peut se résumer et se personifier en Sarevok, il est un tout chez eux.

Evidemment, Sarevok n’est pas amical envers Hurlevent, l’Alliance, et il y a peu de chance qu’en le voyant, les PJ tombent à genou et jurent tous de le servir, donc. Ce sera un PNJ hostile, un boss. Quelle sera sa force ? C’est un Dragon noir adulte. Rien de plus à ajouter, pas besoin de dire qu’il serait « encore plus fort que Néfarian », ce serait peut être même l’inverse en l’occurrence. Un Dragon adulte, c’est une machine de guerre, pourquoi en faire plus ? Inutile.

Voila, nous avons notre Dragon noir, qui marquera son empreinte la Saison 1 de la 13e Légion.

Oh, des saisons, oui, on peut en parler ici en hors sujet. Chaque année est organisée en saison, c’est un arc scénaristique, cela a une vocation de trie en réalité. Et chaque saison, on tente le plus possible de repenser ce qui a marché ou non. Pour la classification dans les saisons, il y a les escarmouches les campagnes militaires, les trames de guilde.

Pourquoi ses différences ? parce que dans un rpg classique, on commence en bas de l’échelle, puis on monte au fur et à mesure. Quand on prend Baldur’s gate, on commence contre des kobolds, on finit avec du vorpal contre les dieux, ok. Sauf que nous avons une vocation pérenne, donc l’intensité des trames n’est pas la même. On fonctionne par vague, ça monte, ça redescend, en terme d’intensité, de drame et j’en passe. Les trames de guildes sont celles par exemple vraiment susceptible de changer des choses en profondeur dans la 13e.

Dans le cas d'Odyssée, nous avons décidé de jouer des saisons calés sur les extensions, mais nous nous accorderons plus de liberté : une saison durera donc tant que nous avons quelque chose à raconter dessus. De fait, Vanilla et Wotlk a plus de chance de durer que BC par exemple.
avatar
Admin
Messages : 190
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Présentation du Projet

le Mar 5 Déc - 15:33
L’illustration d’un scénario

On va prendre un scénario bourrin, celui de fin de saison 1. Il faut penser qu’ils ne sont pas tous aussi "apocalyptique", mais il devait servir à marquer le coup. Donc voyez ça comme notre "limite" haute.

Comme vous l’aurait compris, notre Dragon est concerné. Que va-t-il faire ? Il va se lancer dans une tentative de conquête des Hautes terres du crépuscule. On va tenter de lui donner du poids, donc on va récupérer l’existence des proto drakes dans le Norfendre, le faire disparaître des mois, et le faire revenir avec une cinquantaine, ça calme, ça oblige la 13e à se dire "ok on fera pas le poids solo" et contacter l’Alliance. La bataille sera rude.

Surtout, j’ai parlé plus tôt des séries Bruce Timm. La série Batman est la plus connus et la plus apprécié, Superman est vu en général comme inférieur. Dans la moyenne c’est vrai ! Mais Superman avait quelques bijoux, et en particulier son épisode final…

Dans le double épisode de fin de Superman "Le fils prodigue" (une parabole chrétienne, à ne pas confondre avec le Fils Prodige) Darkseid fait le plus beau coup de sa carrière dans l’univers anime. Il capture Superman, lui fait un lavage de cerveau, et lui fait croire qu’il est son Père adoptif. Que superman est le champion de ses armées. Il l’envoie ensuite sur terre avec son emblème et le fait attaquer la terre à la tête de ses armées.

Evidemment il finit par retrouver la mémoire, après avoir démolis Super girl et une partie des forces armées terrestres. Il est en PLS superman, il aura beau confronter Darkseid et le battre, il ne changera pas les choses sur Apokolips ainsi, et quand il reviendra sur terre. Clark Kent saura par son ouï les conséquences : Superman est désormais détesté. Darkseid a perdu, mais en réalité il a gagné, c’est une bonne base dramatique !

Voila l’idée de base, développé plusieurs mois à l’avance. La 13e se compose d’un Haut Commandant et d’un Commandeur, Alberich loire. Qui est un Chevalier plutôt aimé par ses pairs dans la guilde, c’est en plus mon personnage, donc une cible facile.

Et à ce moment, on se rappelle que manipuler un esprit par sorcellerie est possible, Onyxia l’a fait sur Varian, Onyxia, un dragon noir…Et la, vous me voyez me frotter les mains irl, derrière l’écran.

L’idée sera donc d’offrir une opportunité de capture, l’illustration viendra par une occasion d’infiltrer le culte de l’Ost. Une fois que l’on ce sera rendu compte que l’Ost est un danger, Alberich proposera de le faire. Cela va avec son caractère, il tente de régler les choses, il est gentil, mais veut souvent porter la croix par lui-même. Une erreur qui coûtera chère. Alberich Loire fera donc son infiltration, sauf que Sarevok n’est pas dupe à mesure qu’il avance, et sera celui qui fera passer l’addition à la 13e : vous n’auriez jamais du accepté ce plan.

Il commencera par envoyer une fausse preuve de mort, et on laissera traîner cela des mois. Sarevok devient une Némésis, il a tué le Commandeur, ça devient une affaire personnelle.

La trame finale se nommera "Le fils prodigue" en hommage à ma source de départ, en prime, ce sera suffisamment flou. On commence donc la trame, à la tête des forces de l’Ost, le Champion invincible dans son armure d’élémentium, le fils prodigue. C’est qu’il l’a bien équipé et enseigné son fiston, Sarevok.

Le combat a lieu contre le champion, son casque se brise pendant le combat, révélant le personnage, autant dire que l’effet est garanti, « oups », comme dirait l’autre. Poussons le vice plus loin, la petite sœur d’Alberich en jdr est présent, en plus de perso qui ont des sentiments pour lui. Informons hrp avant l’event la petite sœur, et obtenons son autorisation : Sarevok bloquera les membres en stase, sauf la petite Sœur, et ordonnera au fils prodigue de lui briser les membres sans la tuer.

Voila, la victoire est sale, même si Sarevok est repoussé plus tard, Alberich regagnera conscience de lui-même. Mais il a perdu la confiance de l’Alliance, il sera même emprisonné un moment, et même ses pairs ne le verront plus de la même façon. Et ça, ce n’est rien à coté de la culpabilité du personnage que les joueurs pourront découvrir.

avatar
Admin
Messages : 190
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Présentation du Projet

le Mar 5 Déc - 15:33
Concrètement, comment jouer ingame tout cela ?

Odyssée utilise un combat au rand simplifié pour garder une fluidité, avec quelques aspects stratégique. A nouveau pas d’invention d’eau chaude ici.

Nous utilisons des icones pour représenter nos « pnjs » mobs, alliés ou autre, le reste se fait à l’imagination. Je n’ai pas encore obtenu l’autorisation de blizzard pour obtenir des commandes MJ et je doute de l’avoir un jour. :p Sur Kuretar par contre on peut utiliser des NPCS pour peu qu'on utilise bien les commandes, sans en abuser.

L’idée de base était de nous confronter a des créatures emblématiques du lore de blizzard, j’ai parlé d’un dragon, je peux aussi simplement parler d’une abomination. Bah oui, une abomination c’est pas rien non plus, un homme en 1v1 à priori ne la tue pas comme ça. Le gameplay ingame ne permet pas d’illustrer correctement ses choses la.

Je pourrais illustrer l’idée de départ par cette vidéo datant de Vanilla, rigolez pas à l’époque on trouvait ça trop bien !

https://www.youtube.com/watch?v=1UHfueeLrtg

En gros illustrons ainsi : Mettez des mobs puissant en face, donnons leur un cachet, une force. Et en affronter pareil créature, développons les petits moments d’héroïsme, de gloire de nos PJ, mettons les en valeurs en mettant d’abord en valeur notre Lore étendu. C’est ainsi qu’on peut résumer la chose.

La règle la plus importante

Evidemment, on pourrait contester notre méthode, elle peut l’être sur plusieurs points, tout se discute.

Notre règle la plus importante reste de garder une certaine humilité vis-à-vis de ses critiques. Nous ne sommes pas les meilleurs dans ce que nous faisons, notre crédo c’est d’essayer.

Oui, nous essayons, et parfois nous échouons. Nous pensons qu’une idée est trop bien, qu’elle sera apprécié par les joueurs, puis finalement cela laisse de marbre, ok pourquoi pas ? De la même façon, nous laissons les joueurs de la guilde habitué et suffisamment en confiance de tenter eux même de scénariser voir MJ des évents, des trames. Et ce n'est pas grave si ils se loupent et font un truc qui finalement ne plait pas.

Ce que nous ferons ne plaira pas à tous, nous ne nous attendons pas à être aduler ainsi. Nous préférons laisser les joueurs se faire une idée par nous même, et décider par eux même si ils ont envie de tenter l’expérience.

Nous entamons notre troisième année de jeu de rôle dans cette guilde et concept, qui se pense et repense encore. C’est notre philosophie ! Et nous espérons bien continuer sur Kuretar désormais et recruter des curieux ainsi.

Merci d’avoir lu ce gros pavé jusqu’ici. :>
Contenu sponsorisé

Re: Présentation du Projet

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum