Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 124
Date d'inscription : 06/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

[Idée] LES BATAILLES

le Jeu 26 Avr - 18:37
Petit disclaimer, à priori je vais poser masse données. On me dira c'est beaucoup pour juste un event. Ouiii mais non. Tout d'abord car une bataille, ce n'est jamais rien. Il y a des enjeux bien plus grands que dans un event normal et même pour les personnages, ce n'est pas rien. De plus, la bataille doit être un aboutissement d'une série d'event ( sauf si à priori vous voulez vous faire latter la gueule ). Donc lors du commencement de l'event, la plupart des informations sont déjà actés suite à des JDR. Et de toute manière, ce ne sont que des idées, bref.

De plus, vu le nombre de trucs, à mon sens ce genre d'event, c'est minimum 2 MJ.

Les données avant la bataille, lors du premier sang, déterminées par les events avant. Alors à savoir  que concernant les +5, +10 etc., bref les bonus/malus, plus qu'une valeur fixe, c'est un ordre de grandeur.

Quantité des troupes : Une donnée très importante... Ouai, no fake, à priori si vous êtes en sous-nombre, ça se terminera assez vite pour vous. Sauf si vous avez le terrain en votre faveur, admettons un col etc...

Petite : une escouade / compagnie, donc d'une personne à une centaine environ.
Moyenne : d'une compagnie à une brigade, donc d'une centaine à un millier.
Grande : d'une brigade à une armée, d'un millier à … autant que vous voulez.

Pas de modificateurs ici. Car la quantité va surtout influer en fonction des mouvements réalisés par les joueurs. Mais c'est une donnée très importante.

Qualité des troupes : Ben oui, entre Jean-Rémi, sans armure et sans formation, et Jean Reno, full T4, il y a une certaine différence.

Levée : une bande de paysan, -10 au rand
Milice : des paysans qui savent à peu près tenir une arme, -5 au rand.  Pas de malus s'ils combattent dans leur village.
Régulier : Des gardes, des soldats de base.
Vétéran : XIIIème Légion par exemple, +5. Peuvent choisir un terrain de prédilection, enlevant les malus et offrant des bonus.
Elite : Garde Royale, Kor'kron etc. +10. Ne sont pas affectés par les malus de terrains.

Petite nuance avec les élites, c'est que contrairement aux autres armées, ils sont limités dans leur quantités. Ils ne peuvent pas dépasser la taille moyenne. Les gardes royaux sont des roxxors, mais ils ne sont p as des milliers. Le cas de la 7ème Légion, ou on pourrait me dire qu'ils devraient être dans la catégorie élite, tout en ayant une quantité « grande »… ils auront d'autres bonus.

Qualité du renseignement : Un moyen de mettre en scène le SI:7 ou les perso sneaky, et parce que le savoir c'est le pouvoir, tout ça.

Absolument rien : Aucune information, debuff -5
Faible :  Très peu, fourchettes sur la quantité et la qualité
Moyen : bonne idée de la quantité, fourchette sur la qualité, idée globale du terrain
Elevé : bonne idée de la quantité, de la qualité et du terrain
Total : Vous savez tout, +5

L'interprétation du MJ sera très importante ici. Pourquoi les buff / debuff dans le cas pas d'info / info totale ? Absolument rien, c'est une embuscade. Donc la surprise. Et aucune idée du nombre en face, la peur. Et inversement dans l'autre cas.

Le terrain : L'interprétation du MJ, mais surtout, les moves des joueurs seront très importants ici. Liste non exhaustive.

Forêt : -10 pour la cav
Colline : +10 en défensif
marais : -10 en défensif
Sur mer : -10 pour les non marins/marines
A travers une rivière : -10 pour les non marins/marines

Moral : Ben oui, même si tes mecs sont les mieux entraînés et les mieux équipés du monde, sans le moral curieusement, ça risque de déraper. Aussi, il y aura un moral défini au début du combat mais ce moral évoluera en fonction des actions des PJ et PNJ.

Anéanti : Déroute totale, victoire pour l'ennemi.
Faible : -10, ça commence à flancher,risque de déroute.
Moyen : Blc
Bon : +5, ici c'est Paris
Très bon : +10, aux aaaaaaarmes
Fanatique : +10, pas de déroute possible. Réservés à certaines armées uniquement, style Fléau. La croisade écarlate aussi possiblement.

La race ou plutôt la composition de l'armée : Bouh, raciste. Ben oui mais en fonction de la race ou plutôt des races qui composent l'armée, ça va pas se passer pareil. Et là je propose des idées, parce que en vrai, la liste devrait être très grande et personnalisée à chaque fois, vous voyez le genre ?

Fléau : Pas de retraite possible, mais tué les nécromanciens à la tête de l'armée pourrait posée des problèmes à cette dernière. Et tué son chef … Inspire la peur et la crainte ( MJ et joueurs devront jouer sur ça ).
Démon : Même chose que le Fléau, y compris pour la déroute. Et encore plus pour la peur et la crainte. Oui, une armée de démon ne bat pas en retraite, sauf si le chef se fait déglingue. Sauf qu'en plus, bonus de +10. Parce que, ce sont des démons.

Le temps, évidemment, est à prendre en compte. Liste non exhaustive.
IL FAIT BEAU : Trop bien.
Il fait brume : Perte de visibilités, debuff pour les distances.

La fatigue, influencée par la qualité mais aussi les combats subis, à interpréter par le MJ
Épuisé : -10
Fatigué : -5
Essoufflé : 0
Frais : +5

LA BATAILLE EN ELLE MEME ON Y ARRIVE MDR

La question se pose, comment rendre la chose interactive pour tous les joueurs et pas seulement le chef d'armée. Déjà, il y a les perso... qui sont juste des soldats, qui veulent juste combattre. Bon ben vous, vous aurez limite le moins d'interaction, mise à part quelques rand pour savoir comment tu t'en sors. Et y'a le risque qu'on t'envoie de te suicider, aussi.

Pour les autres persos, j'entends là qui sont capable de prendre des responsabilités, même si c'est juste une simple escouade.  Là ; ce sera intéressant. Car vous devrez travailler avec les autres chefs d'escouades, sous la houlette du chef d'armée. Il devrait donner les ordres principaux et coordonner le tout. Libre à vous de les suivre ou non, et d'en assumer les conséquences ensuite. Mais ça ne s'arrête pas là. Vous devrez adapter votre tactique face à l'ennemi. Pour cela....

Je pars sur une base escouade, c'est adaptable, c'est plus histoire de donner une idée de comment je vois le truc.


Type de soldats :

Les corps à corps : bonus contre les distances et les magiciens au co
Lancier : Bonus contre la cavalerie, plus vulnérable aux archers
épeiste : Bonus défensif contre les distances, bonus contre les lanciers

La cav :
Lance : Gros Bonus de charge, accentué si charge sur cavalerie. Mais ensuite debuff au cac.
Epée : Bonus de charge, pas de debuff au cac.

Distances armes :
distances ( arc ) : Tir en cloche possible, c'est à dire au dessus de vos alliés.
distance ( fusil, arbalète ) :  Tir direct, plus de dégats.

Arcanistes: pas vraiment besoin de détailler je pense.
magicien dégats
magiciens soin 

Artillerie :
artillerie de siège : bélier, tour de siège etc.
artillerie de bombardement : baliste, canon etc.

Bref inutile de vous dire que faire charger une unité de cav, quelqu'elle soit , sur une unité de lancier,  ça se passera mal.

Mais comment mettre en scène tout ça ? Une carte. Une carte avec des cases, une échelle absisse en alphabet, et une échelle ordonnée en numéraire, certaines case indiquant le type de terrain etc., et chaque tour on choisit ses déplacements, ce qu'on fait.
Cela demanderait non seulement aux MJ de gober une zone, mais aussi de préparer une carte. Donc beaucoup de taff.

Les combats seraient des rands, avec tous les bonus/malus qui vont avec. Chaque escouade aurait un nombre de PV définie, en fonction de sa taille ( quantité ) mais aussi de ceux qui la compose ( qualité + race ). Et évidemment, aux joueurs de balancer leurs émotes.

Types d'actions disponibles :
-Full assaut : +10 attaque, -5 défense
-Assaut :  +5 attaqye
-Déplacement : 1 case
-Déplacement rapide : 2 case, -10 défense
-Défense : +5 défense
-Retranchement : +10 défense, -5 attaque

Donc,  tour PJ, une escouade a tant de PV vs une autre qui a tant de PV, rand en fonction des bonus, déplacement s'il y a, puis  tour PNJ, déplacement et rand là aussi. A la fin du tour, on acte les changements de PV, etc...

Je verrais honnêtement bien un MJ joué l'armée ennemie, sans connaître les mouvements des PJ ( enfin ceux qu'il ne connait pas ) et vice versa pour les PJ. Pour du coup vraiment garder cette dimension que rien n'est joué dans la bataille.
Celiora a aussi suggéré de d'abord jouer la bataille, puis ensuite dans un événement après, de jouer les réactions au cœur de la bataille, pour voir la réaction.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum