Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 240
Date d'inscription : 05/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Sam 28 Avr - 17:23


(Celiora) Alors, voilà finalement el famoso topic sur la trame flashback orc après la première pause, c'est le bon moment de faire un point sur ce qu'il s'est passé, les résultats, tout ça, je pose ici le résultat après en avoir discuté avec Alb et plusieurs membres, globalement lui et moi on est du même avis sur les points énnoncés dans cette partie. Je rajouterai juste un point personnel à la fin pour expliquer mon point de vue sur un point précis : Les cutscenes.

----

Hello,
D’abord je salue l’investissement en terme de posage de script ou gob / NPC, car ça reste un investissement chiant solo. Donc la volonté de faire et bien faire était la, je pense pas que qui que ce soit ira contre ça.

Evidemment, je peux toujours dire des choses, et j’estime avoir pas mal à dire ici, donc on va classer en deux catégories. Les trucs à mon avis qu’il faut corriger d’urgence viennent au début, et les trucs moins graves qui sont plus la pour le débrief d’autre chose. C’était la première grosse trame Flashback, donc c’est le meilleur moment de voir ce qui a pu aller ou non dans la trame.

Il y a toujours  matière à critiquer, chez toi, chez moi, et c’est la philosophie ici, on hésite pas puisque ce sont des critiques basés sur une expérience jeu de rôle, c’est ainsi qu’on avance et qu’on affine ce que nous et nos joueurs voulons vivre comme expériences.

Donc…Avant d’écrire, j’ai repris comme Angle tes intentions de départ sur le post « participer à un jdr, et non une pièce de théâtre », et de ce point de vue c’est un échec, ce n’est pas un échec de trame, mais par rapport aux objectifs fixés, ça en est une, je disséquerai suivant cette angle.

Les problèmes

Le dernier event :

L’event de conclusion, non, trois fois non. Un event ne devrait jamais se résumé à une cutscene et aucun moyen d’intervenir. Je fais des events à cinématiques, mais en général ce n’est pas « que » ça, et il y a matière à réagir avant et après réellement.  La…On a franchit un cap, les joueurs n’avaient même pas besoin d’avoir un personnage, du coup j’ai regardé Cryne sautillé en invisible dans la foule, et à part raconter des conneries avec les PNJ, bon.

Les events Oshugun avant amener une évolution je pense et était moins problématique, nos personnages pouvaient réagir en fonction et dire des choses, donc ça rentrait dans les cases. La, en toute franchise, pourquoi prendre une soirée pour ça ? Pourquoi pas un post forum ? Ce point est important, tout élément de discussion sur cet event se rapportera à ça, le « et en même temps, en forum ça aurait pu le faire. »

Curieux, j’ai post la question aux autres présent plutôt que de me dire « ça ne me convient pas », Celiora est complètement contre et l’exprime bien, Xarim est plus mesuré mais c’est parce qu’il avait un rp personnel en cours (j’y reviendrai) , pour Yiosk il voit la difficulté technique mais trouve ça bien trop long, et Cryne n’a pas aimé tout court et se faisait chier. Autant dire que majoritairement, non, la pièce de théâtre on est en plein dedans la, mais on est même pas acteur, on est dans le publique ici avec le dernier event.

J’ai vu sur discord, tu étais présent toute la journée, ton devoir de MJ est de fournir à ceux qui n’ont pas de perso à jouer des NPC, tu n’étais pas forcée d’imaginer tout leurs scripts aux futurs guldanien, mais la moindre des choses auraient été d’avoir un perso avec trois ligne de caractère pour qu’ils puissent tenter quelque chose. C’est ton devoir en tant que MJ, ce n’est pas la peine de renvoyer aux joueurs qui ne t’ont pas contacté avant, je n’invente rien, c’est dans ma charte, comprendre l’empire.

Ce point doit être impérativement corrigé, c’est à mon sens le plus grave, et surtout pour une fin de partie.

Des acteurs d’une pièce, pas d’un jdr :

Le point en lui-même que tu avais voulu défendre et…Bah non, on est bien des acteurs d’une pièce, il y avait un script à jouer, à se téléporter, accomplir des missions, pour montrer une évolution entrecouper de cutscene comme Oshugun.

La plupart du temps c’était très dur de jdr sauvage et moi-même j’étais souvent pas avec des idées car…Bah j’avais rien à dire de plus que ce qui s’était passé en vrai. Bon le jour de l’exil de Kordor c’est clairement les joueurs qui étaient en tort, je veux dire, merde, votre chef de troupe est parti, et lol osef on continue. Suffit pas de nous rameuter prés d’un feu pour déclencher, mais il fallait des pistes de réflexions, des enjeux montrés à coté. On nous en a parlé en script à coté au début de l’event, genre la famine, la peste mais…

Bah ça se ressentait jamais ingame, car on avait ja mais de scène de vie, de quoi que ce soit.

Pourquoi Kordor a échoué à faire valoir son point auprès des joueurs ? Parce qu’il était le putain de seul à se dire « ça fait 1 an et plus qu’on manque de nourriture ». Je l’ai jamais ressentit chez des NPC, j’aurai voulu voir des scènes ou des npc montrent que ça va pas, voir des cutscènes de chasseur rentré bredouille, je sais pas, des petits blancs.

Car c’est la à mon avis le problème majeur que je veux signaler : Tu as suivis le livre et les scènes du livre, mais tu as oublié de remplir les trous.

Aujourd’hui, après tout ses events, je ne sais pas qui est Zuluhed, je ne sais pas qui est Nekros, je ne sais pas si ils ont de la famille, je ne connais pas leurs enjeux, c’était des pnjs de quête de Wow qui lancés des cutscenes de la même nature que celle du Meuporg.

La on s’attarde à un point sensible, mais Odyssée est un univers apocryphe, un faux, inspiré de Warcraft, mais pas canon. Quand on a des pnjs dont on ne connait pas grand-chose (ou même si on connait plus d’ailleurs) on attend de vous de les découvrir, sentir leurs enjeux, les voirs du coin de l’œil. La j’ai aucune idée de qui sont ses NPC, je sais dans quoi ils ont agit, mais je n’ai aucune réflexion sur pourquoi ils l’ont fait, comment été leur cheminement. Et c’est peut être ce qui m’intéresse le plus. Finalement c’était une histoire racontée, c’est « voila le lore tel qu’établis dans Chronicle », mais on n’est pas la pour raconter simplement Chronicle, on est la pour offrir une histoire interactive pour les joueurs. C’était même ton postulat de départ. Donc pour ça bah l’objectif est de combler les trous. Et on ne peut pas sans voir du contenu dans le camp orc, un camp vivant. Pas forcément besoin de npc gob, juste tu poses un symbole et tu dis « une scène attire votre attention la bas ».

Et la, on est complètement dans le problème de philosophie qui est…Les flashbacks racontent des destinés, pas des figurants regardant le destin.

En même temps que Zuluhed et Nekros, j’aurai voulu savoir plus comment il devait ou pouvait vivre dans le camp, c’était eux le centre de l’attention, la troupe Croc de Dragon. Kordor était le seul qui avait une famille (avec Adélard ça n’a pas aidé, j’en conviens), mais les autres n’avaient qu’une fonction vis-à-vis du clan.  Je pense que on devra tous y faire attention pour nos prochains flashback, en tout cas j’y réfléchirai bien plus sous cette angle.

La philosophie principale d’Odyssée s’inscrit sur les personnages et leurs interactions. Et on a jamais sentit cela. Nous étions des acteurs de pièces qui avions un script, avec quelques impro comme dans une vrai pièce, mais voila.

L’une des seules trames de personnage est uniquement à mon initiative sur un mi plaisir coupable hrp de me venger des joueurs qui considèrent qu’être malin, c’est le dire en /s, non être malin c’est agir au bon moment, kiss Lucidà et Yiosk.  Sur la blague paumée, voila, c’est le seul moment ou il y a eu quelque chose. Et c’est peu. Nous ne pouvions que voir les événements, car nous étions tout du long sur des rails de scénarisé. On commence l’event, on a nos ordres, et voila.

J’ajouterai un détail qui pour moi a son importance :  Les flashbacks sont les vassaux d’Odyssée, c’est au MJ des trames flashbacks de faire l’effort à coté de crée en lien avec Odyssée des choses. Car ils sont au service de son lore étendu. A part l’existence de la troupe croc de dragon en lui-même, qu’es-ce que je voulais voir d’autre ? Un clin d’œil à Bromtar, je l’ai attendu du début à la fin sans jamais le voir. Bromtar, un des derniers personnages de l’époque mercenaire, un des majeurs, vétéran gueule de dragon ne fut jamais montré, même en clin d’œil comme faisant partie de ce clan. Et ça c’est problématique pour moi, cela tiens plus du détail mais c’est révélateur.

Troisième et dernier problème majeur : Écraser les joueurs pour…écraser les joueurs.

Il est possible pour un MJ de sanctionner des joueurs, quand il fait des actions connes ou stupide. C’est la règle. Mais la mineure de cette règle c’est « encore faut il que ce soit juste ».

J’ai attendu la fin de la trame, mais je l’ai évidemment à cœur depuis l’event Draeneï, mais le second event Draeneï avait aussi ses problèmes, alors je vais les traités tout les deux.

Donc nos personnages au repos ont besoin de faire des rands pour des actions de mouvement, donc un personnage comme Mordra met un tour à rejoindre le combat parce qu’elle était pas coordonné (Un afk donc, qui aurait logiquement suivit et attaqué avec nous hein) mais..

Une draeneï, qui sprint sous un fumigène  après une action de distraction, sous un délai de temps très court donc, dans la direction de Logron, et un autre posé sur le coté capable d’intercepté….Ne doit pas rand, et ne peut déclencher que des tests de réflexe même par Logron alors qu’elle court dans sa direction, il ne peut pas rand attaque. (Oui il a fait 63, et non ce n’était pas un échec je lui ai demandé, il avait des charges arcanique, il l’a dit à l’audio) C’est le même problème que Lucidà, tu avais une idée fixe sur les conséquences de les attaquer  directement, tu voulais que cette conséquence ai lieu, peu importe qu’on avait pris le temps de les entourer correctement, ce ne fut qu’une sanction de jouer la formation (retard de Mordra d’un tour)

Quand Celiora t’a dit que tu avais mal appliqué le codex et que son attaque passé, tu l’as focus tout du long, et ne me dit pas « oui c’est discipliné des Draeneïs », l’une des archer qui tirer non stop était au cac contre Mordra qui lui mettait des coups de hache à chaque tour, et ça ne l’a pas empêché de tirer, le jdr c’est pas non plus un str, il suffit pas de clic droit pour déclencher des attaques à distance, elle pouvait pas resté indifférente au fait que Mordra (porte bouclier) lui casse du sucre. C’est un détail ? mais ça relève d’un ensemble qui fait sens avec tes events avant la trame orc.

Je ne reviens pas sur Zuluhed et Nekros, c’était la seule interaction avec eux, et c’était juste pour écraser. J’ajouterai que se séparé d’un vétéran par l’exil alors que la famine guette réellement, et qu’ils affirment haut et fort qu’ils attendaient une occasion eux même contre les Draeneïs, c’est…fou, je veux dire, les rangaris prisonnières parlaient orc. Mais j’en ai déjà parlé.

Un second cas Draenique m’emmerde. On a tenté un plan  débile pour attaqué la base de l’exarque. C’était le coup de renvoyer un prisonnier et de l’exploser. Finalement, tout ça a servit à…exploser le cadavre, ne causant aucun dégât (rune gangréné, donc) et l’exarque a du maximum cligner des yeux et donner des ordres. J’avais vraiment l’impression d’avoir affaire à un boss qu’on avait agro en faisant cela, en raid. Et ici à l’inverse…Bah il était possible de nous sanctionner même, ou de nous récompenser.

Je m’explique : Les orcs ont gagnés la guerre par la cruauté aussi qui déconcerté les Draeneïs. Donc on pouvait voir une confusion, même en emote sans debuff, mais qu’ils se disent « oh merde ! » que ça panique quoi, rien, ce n’était pas prévu dans le script donc pas d’impro, contrairement à l’hydre qui était complètement prévu. (Pièce de théatre) Mais à la limite…J’aurai bien vu une impro inverse, que certains Draeneïs passent berserk qu’on utilise le gangréné contre eux, les buff, mais les faire foncer par exemple, enfin bref, imaginez des réactions diverses et variés.

Cela rejoint ta façon d’écrire, on sent que tes NPC tu y tiens, et qu’ils sont fort beau tout ce que tu veux. Je le fais aussi tu me diras, tu as raisons. Mais ses npc la dans mon cas sont rarement la pour vous écrasez, en vérité je garde ça pour certain clé pour justement qu’il puisse marqué. Tout tes pnjs fonctionnent sur le même modèle, du Tauren totem sinistre au Zandalari en passant par les trolls de la grotte renvoyant une focalisation de la magie aux exarques pour finir par Zuluhed et Nekros.

Norruka et le rp solo mj / joueur

C’est un détail bien moins grave ici mais ça m’a fait pensé à un truc. Xarim n’a pas eu à se plaindre, parce qu’il avait du contenu. Le problème c’est qu’on a jamais senti tant que ça sur ce perso à part quelques emotes de Xarim dans les premiers events. A la limite pourquoi pas.

J’ai un problème sur le dernier event car finalement, Xarim était le seul à pouvoir réagir. Tu sais, ça m’a rappelé une anecdote, le rp sauvage dans Arcanum Sanctus des méca cavales. On avait réunit 11 joueurs pour attendre un nouvel ordre que Lucidà devait donné à nos persos, on a donc attendu dans rempart du néant. Lucidà commençait dans son bureau solo en haut et devait donc nous rejoindre rapidement au bout de 5/10 min. Il est descendu plus d’une heure après, tu te souviens de la réponse ? Toi et un autre, je ne sais plus qui, avait proc un jdr sauvage entre votre perso et Lucidà, et pris votre temps de discussion. Sans réalisé qu’en face il y avait 10 personnes qui attendait aussi bien hrp que rp en bas. Mais votre rp privé solo passé avant. C’est un problème en soit, et la philosophie est la même ici, vous auriez pu le faire après, mais non. C’était ça, la blague des méca cavales au départ.

Le problème est le même ici, la troupe était décimé, il ne restait que Norruka du script de base, et en gros bah pendant que nous on assisté au rp, lui avait matière à. Sauf qu’un mj n’est pas la techniquement que pour un seul joueur. La récemment j’ai fait la trame personnage d’Aegwynn, qui est la pour récompensé un personnage qui va passé tiers 3, donc pas rien. Je me suis arrangé pour que chacun puisse réagir en bonus à ce qui se passé, et j’ai crée le jour 3 de jdr sauvage pour que Xarim avec Henri puisse rebondir avec son personnage. Ça rejoint un peu le premier point par rapport au dernier event.

Mais le détail en particulier qui  me chagrine : C’est une trame personnage et de destins croisés, et finalement Xarim avec Norruka grosso modo aura fait du rp privé avec le MJ, il n’a pas plus évolué que ça à travers les autres, cela rejoint les problèmes d’avant, donc c’est du détail, un constat finalement, amer.

Finalement, comment j’aurai envisagé le machin

Car c’est bien beau de lancer une autopsie une fois la trame passé, mais autant voir quelle proposition on a pour que ce soit « mieux » pour les flashbacks suivant et que les joueurs lisent éventuellement des idées conseils en vrac, l’idée n’étant pas d’en faire simplement un tribunal.

Sincèrement, je vais orienter sur une seule idée, mais je peux en dév d’autres plus tard qui apparaisse dans le post : j’aurai fait les maîtres lames.

L’idéal du clan maître lame, c’est qu’il s’agissait d’un sous clan mineur au départ, pour avoir justement plus de liberté avec les membres et npc autour, ça ramené à une échelle ou on pouvait vivre la famine et la maladie. Et surtout ça permettait aux joueurs de se positionné via les événements et de tenter des vraies moves politique pour prendre le pouvoir. La le seule move étant finalement le mien en mode « j’ai une liste de gens à tué » et le poison mak gora.

Je pense qu’il y a un accomplissement de voir son PJ à la fin de la trame, la ou il est que ce soit derrière Guldan ou un autre et se dire « ça, c’est dù à ce qu’on a fait », alors que la du coup c’est du « ça, c’est parce qu’on a suivit le script de la pièce ». Vu que finalement c’était le problème, on pouvait être que des follower.

Et ne va pas croire que ça rendait ma trame imprévisible hein, perso dans mon idée de base, Celiora était le Patriarche maitre lame car je savais qu’en bon traditionaliste, il allait vous emmené dans un mur avec le sourire > Le génocide du clan par la Horde façon griffe blanche. Mais je sais aussi qu’il aurait été impitoyable contre les moves débiles contre lui. Mais le but était plus ou moins acté que celui qui devait gagner était à priori le fils gangréné ou le second dans ma liste de script, c’était acté. L’acte final aurait été sensiblement le même, mais le comment aurait plus attiré l’attention, et aurait réduit surtout le cadre  à l’idéal : le destin d’une famille orc en période de crise devant se positionné par rapport au monde.

Au passage, il devient urgent de pensé un système de duel 1v1, je vais m’y pencher !


---


Celiora parle des Cutscenes et de pourquoi Uncharted c'est pas un bon jeu

Disclaimer, Celiora votre aimé votre amant aime les hyperboles et les exagérations pour faire comprendre plus simplement ce qu'il veut dire.

Voilà, je vais donc reprendre le point de l'event où il y a eu la réunion devant Gul'Dan et Main-Noire en Chef de guerre et pourquoi ça ne me plaît vraiment pas personnellement.
Je suis plus extrême que la majorité de la guilde sur ce point là, même bien plus qu'Alb parce que de mon côté ce genre de pratique va clairement à l'encontre de ma vision du JdR.

Pourquoi ?

C'est simple, c'est parce que ce genre de truc fait passer l'histoire que le MJ veut raconter au dessus de tout en laissant entiérement de côté les joueurs alors que de mon point de vue ( Et là pour le coup, c'est vraiment le miens uniquement ) c'est l'inverse qui doit être fait. Peu importe ce que le MJ prévoit, n'importe quel initiative des joueurs doit être respectée et prise en compte, même si elle peut totalement tout niquer parce que t'avais pas prévu, c'est aussi ça le sel de MJ, chercher à rebondir sur des nouvelles choses même si ça nique ta préparation.

Pour moi, le truc le plus important dans un JdR, c'est pas vraiment le scénar, j'en ai presque rien à branler du scénar pour être honnête, c'est un support, un atout, une aide pour permettre aux joueurs de " vivre LEUR aventure ".

Evidemment qu'il faut une histoire, un scénar, j'exagére pas mal, mais jamais au détriment de ceux qui la suivent, tu peux me sortir un event complétement WTF où Sangoku vient attaquer Azeroth avec Naruto et Dorémi magique que je dirai rien du tout du moment que la premiére place revient aux joueurs et qu'à la fin de chaque event, j'ai l'impression d'avoir marqué l'histoire avec un petit h dans l'aventure avec des actions à la con.

Là dans l'event de Main-Noire, le truc qui m'a le plus foutu mal c'est qu'il n'y avait même pas besoin de prendre un personnage, Cryne a passé tout l'event en invisible. En tant que rôliste, en tant que joueur, ça ne lui a rien apporté cette expérience, rien en tout cas qui n'aurait pas pu être fait sur un autre support comme le forum.

Et ça me fait rejoindre le point que tu donnais au début avant la trame : " Ce sera pas une pièce de théâtre, vous allez être des rôlistes. "
C'est faux, à mes yeux, c'est absolument faux. Dans cet event, on était pas des rôlistes, on était pas des joueurs, on était des gros sacs sur leurs canapés en train de regarder une série netflix qui tournait en auto sur la playlist. On était sur un siége en train de matter un film, et ce que c'était un mauvais film ? Non ! Même pas, moi j'aime bien ce passage de l'histoire de la Horde, je trouve ça cool, mais est-ce que c'est du JdR ? Bah, non.

Je finirai sur de belles paroles très sages et belles qui se répétent avec ce que j'avais déjà dit à Lucidà il y a longtemps, un JdR, peu importe la qualité de son scénario, de sa mise en scène, de la qualité descriptive de ses émotes où de son vocabulaire, si il n'est pas pensé pour les personnages joués, qu'ils ne sont pas au centre de l'intention, on est plus dans le JEU de rôle mais dans un livre où un film.
avatar
Messages : 143
Date d'inscription : 09/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Sam 28 Avr - 18:17
J'ai lu en diagonale, et ça méritera plus de développement un peu plus tard, mais un point essentiel sur lequel je veux intervenir est le suivant :

Oui, la trame a été un échec sur ma volonté principale de rendre les joueurs décisionnaires.

C'est assez simple à expliquer. Le contexte de toute la trame est un putain de bordel. J'ai 11 piges à retracer en quelques events. Et ça m'a pas plu. Très franchement, 30 events, je trouve avec le recul que c'est beaucoup trop peu. Impossible de créer quoique ce soit là-dedans, je dois résumer, faire trop de lore, trop sauter d'étapes. Ça m'a franchement moi-même pas plu des masses à MJ, mais c'était au moins un défi intéressant qui m'a permi de mettre un point sur la faiblesse de ce fonctionnement.

Ce que j'en pense en toute honnêteté et ce qui m'a fait tilt dès le départ était la réaction vis-à-vis de mon estimation de 30 events. Dans le sens où tout le monde avait réagi comme si c'était beaucoup. Mais à mon sens, c'était et ça c'est prouvé comme étant strictement que dale. L'idée des Tranche-abysse, à l'origine, c'était vraiment de créer une vie à part. Et en un sens, supplanter complètement le rp actuel. J'ai été pris avec les rush de la trame Stormwind, et avec le recul, ça n'aurait jamais dû se faire. Pour moi, j'ai besoin se créer. J'ai beaucoup à dire et à faire sur les orcs, mais je peux mas avec une limite de temps.

La question que je souhaite poser maintenant, c'est est-ce que vous seriez prêt à laisser Odyssée de côté plusieurs mois pour vous focaliser sur l'Ascension ? C'est pas l'impression que j'ai eu, mais de mon côté, j'affirme que je peux pas continuer la trame dans ce sens. C'est à l'opposé de ce que j'aime faire et de ce que j'aime créer.
avatar
Admin
Messages : 925
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Sam 28 Avr - 18:27
La plupart des critiques n'ont pas à voir avec le nombre d'events du tout. C'est bien assimilé qu'on ne peut pas dév tout ce qu'on veut sur un nombre plus limité.

Après, il était possible de faire autrement plus court : Tout dépend comme tu prends le point, mais tu peux par exemple te focaliser sur plusieurs events au même moment T, pour ensuite laissé filé d'autres jugés moins important, plus le fait de joué certains des events en forum, typiquement je reviens sur un point : le dernier event aurait très bien pu être un post forum, il n'avait rien d'un jdr en soit. J'insiste, notre ambition est de raconté un point de vue dans ses évènements, que l'on tente par le scénario et le script de rendre intéressant et faire comprendre les enjeux, avec ta réponse tu réponds à un de mes pressentis, tu veux raconter le lore, tout le lore. C'est simplement impossible et peu intéressant d'un point de vue joueur.

Surtout que rien n'interdit éventuellement de revenir sur les évènements plus tard par un autre point de vue, les aller et venu temporelles, on en fera.

Ensuite on t'a laissé mettre en plusieurs parties, et Stormwind a eu lieu entre deux, je n'ai pas l'impression qu'on t'ai donné de date butoir, mise à part qu'on se renseigné effectivement pour prévoir à quelle moment quelqu'un devait avoir quelque chose de prêt.


Dernière édition par Pallegina le Sam 28 Avr - 18:34, édité 1 fois

_________________
avatar
Admin
Messages : 240
Date d'inscription : 05/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Sam 28 Avr - 18:33
Le soucis n'est clairement pas le nombre d'event à mon sens, c'est le traitement de ceux-ci et le tri de ce qui doit être joué et ce qui doit être simplement dit en info supplémentaire sur forum.
Non, on ne peut pas tout mettre dans une période aussi longue, et ça me servira pour la trame Pandaren.

Mais dans les events qu'on a fait avec les orcs, il y en a beaucoup où on peut se demander si justement ils avaient besoin d'être fait plutôt que mis sur forum, en gérant entre les deux c'est facile de réduire drastiquement le nombre d'event nécessaire tout en rendant l'expérience plus intéractive et simple. Il ne faut pas oublier que les Flashbacks ne sont pas la trame principale et servent surtout à créer du lore étendu et des PNJ pour Odyssée ensuite, le but est de donné un point de vue en périphérie des événements avec un groupe de personnages principaux, pas de poser tout le lore, certains passages n'ont pas besoin d'être vu pour ça.

Enfin, pour le coup la réponse est à côté des points dont on parlait donc j'attendrai ta réponse plus précise quand t'aura le temps de la poster !

_________________
avatar
Messages : 186
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 21
Localisation : Est
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Sam 28 Avr - 19:08
Celiora a écrit:En tant que rôliste, en tant que joueur, ça ne lui a rien apporté cette expérience

Ca m'a donné comme expérience celle de faire dialoguer des NPC, ce que je faisais jamais avant.

Voilà. Effectivement, c'était plutôt chiant, j'aurai préféré jouer le fantôme de Truk et Mush, ça rapporte rien mais au moins c'est amusant, et con, plutôt que rien.

Sinon je suis plutôt d'accord sur le tout, par exemple qu'un archer tire sur d'autres gens alors qu'il y a quelqu'un qui possède un gros bouclier en face de toi, bon, même si le joueur, c'est à dire moi, était afk, "Meh".

Quand à la question de jouer les orcs plusieurs mois et abandonner ce temps-ci Odyssée, personnellement ça m'ennuierai. Même si j'ai bien aimé la Trame Orc, j'crois pas que j'arriverai plusieurs mois à m'amuser en orc, surtout que je me considère toujours pas comme quelqu'un qui sait Rp orc. J'ai totalement raté Mordra, et Truk, c'est un personnage comique, je vais pas le cacher, il était là pour amuser, pas pour jouer sérieux.

Surtout que, jouer plusieurs mois en étant des, j'vais très résumé, étant des péons du grand chef, c'est un peu ennuyant. J'ai pas senti personnellement une seule fois qu'on étais des héros. Qu'on était quelque chose, qu'on changeait quelque chose !

Si. Une fois. C'est le coup fourré de Graur et de Tronk avec leurs poisons. Ça a changé tout le gamu, et ça c'était fou, et j'applaudis. Sauf que, si j'ai bien compris, c'était l'idée d'Alb, donc rendons à César ce qui est à César, mais du coup le seul moment ou j'ai trouvé scénaristiquement palpitant pour l’expérience des joueurs, c'était l'idée d'Alb.

Bon, sauf le coup ou on a capturé les Draeneis, ce moment aurai pû être glorieux aussi, malheureusement j'ai pas géré mon perso. Et c'est ma faute. (Même s'il y a 2 petits détails embêtant, mais Alb et Celio l'ont dis plus haut)

Donc je dirai que sur la forme, les orcs c'était vraiment cool, mais dans le fond, il manque...quelque chose de crucial, du style, une épopée héroïque pour nos personnages. Pas..."Être des acteurs dans une scène de théâtre."

Après c'est que mon avis, je suis quand même obligé d'applaudir Oceuss pour tout le travail fait, pour tout ces events géré, je pense pas que j'aurai réussi à aussi bien fait avec mes 2Xp d'MJ.
avatar
Messages : 143
Date d'inscription : 09/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Sam 28 Avr - 21:34
Ben si. La durée joue fatalement sur ce que j'essaie de faire.

J'entends bien les critiques et je suis bien conscient que ma volonté première a été foiré. Qu'on soit clair, je cherche pas d'excuse ou quoique ce soit, mais vos posts me font dire qu'il y a clairement un truc où on s'est mal compris dans la volonté de ce flashback.

Moi, on m'a propose ce rôle pour faire vivre l'Ascension de la Horde. Pour l'instant ça a été plus "raconter" l'Ascension qu'autre chose, mais l'idée est là. Mais quand vous me parlez de de concentrer sur une période en éludant le reste, c'est à l'opposé de ce que j'ai envie de faire et de ce que pensais que je devais faire. Pareil dans l'idée de résumer des events important, s'ils sont importants... j'ai pas envie de les mettre de côté et d'en faire un post forum. Bon le dernier oui, certes. L'absence de personnages a un peu niqué le truc. J'ai hésité à le faire, mais c'était plus pour la forme histoire de bien marquer la pause. Et au passage, je suis co toute la journée parce que mon pc est allumé et que j'ai discord sur mon portable. Je travaille potientiellement tous les jours, donc non, je n'avais pas de personnage en particulier à proposer.

Quand initialement j'ai vu le plan du clan blademaster sur le forum, l'idée me paraissait clair. Si tu veux faire vivre un truc, surtout un clan qui est une véritable communauté, faut que les gens se disent que c'est leur communauté. À titre temporaire, on se comprend bien. Mais l'effet on passe certaines choses me laisse sceptique. Comment considérer une faction comme la sienne si on ne voit pas les actes prendre vie ?

Après on s'entend bien. C'était pas le cas là, et c'est clairement un défaut, ça, je suis d'accord. Mais j'ai honnêtement du mal avec la vision du flashback. L'Ascension reste un putain de gros morceau avec énormément d'angles à aborder. Si je peux comprendre l'aspect lore étendu, c'est pas vraiment ce que moi on m'avait annoncé dès le départ quand on m'a proposé la main dessus. Paradoxalement c'est aussi un peu problématique, je suis pas là depuis très longtemps, je ne connais absolument rien des rp XIIIe et je suis donc incapable de rebondir dessus, et l'Odyssée actuel y a effectivement le cas Bromtar mais ça vole pas tellement plus loin. Bromtar que je comptais tout bêtement mettre plus tard pour le clin d'oeil. Mais pour moi, ça devair être un clin d'oeil, pas un élément important qui devait faire un quelconque lien. Entre autre parce que son avenir est déjà acté et que ça me bloque en conséquences. Je n'ai rien de spécial à faire avec ce personnage, et honnêtement, je n'ai pas spécialement envie d'en faire quoique ce soit de toute manière. Pas parce que je ne l'aime pas. Juste parce que ce n'est pas le miens et que son futur est déjà défini. Je ne trouve aucun intérêt là-dedans.

Cette philosophie de concevoir du lore étendu pour du lore étendu, je peux la comprendre sur des events vagues. Mais l'Ascension est une des périodes sur lesquelles on a le plus d'infos. Concrètement, difficile d'être acteur. C'est quand même la période où t'as un orc légendaire avec un destin pré-écrit à chaque coin de rue (ça a l'air très con dit comme ça, d'ailleurs). De même pour Draenor en général. Vous êtes fatalement dans l'ombre des grands, que vous ne pouvez pas jouer et que je ne peux pas rendre omniprésent parce que... ce serait pas intéressant. C'est pas un reproche hein, je m'en rends compte en l'ayant fait. Mais c'est vraiment une période que je trouve limité. J'ai déjà pris ce que j'appellerai un risque rien qu'avec le vide et Dranir qui sont en-dehors de ce qu'il s'est réellement passé et qui auraient pu avoir de lourdes conséquences sur la tournure des événements réels de Draenor.

Je trouve déjà que c'était bien trop peu. On sautait deux ans parfois en un event entre-deux. Je ne peux clairement pas te suivre là-dessus Celiora, c'est en-dehors de ma conception même du rp.

Quant à Stormwind, les réponses suivantes parlent d'elles-mêmes. Surtout que quand j'ai annoncé une trentaine d'events sur Discord, on m'a bien fait entendre que c'était long. Difficile de ne pas concevoir un carcan en partanr de ça.

Je suis dans le métro, je développerai tous les points un par un en rentrant chez moi. Mais je voulais que ça au moins soit clair.
avatar
Admin
Messages : 925
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Sam 28 Avr - 22:06
Ben si. La durée joue fatalement sur ce que j'essaie de faire.

Non clairement, ça n'a pas handicapé les problèmes qu'on a présenté ici, ou alors il faudra dire explicitement en quoi. Ce n'est pas "un fait accomplit" et personne ne l'a vu comme tel. La plupart des joueurs conscientisent les difficultés techniques sans problème. C'est pour cela qu'on ne tournait pas nécessairement la dessus.

Sinon il y a un vrai problème sur la conception "Vivez les événements à travers des yeux de personnages ayant vécu ceci ou cela", oui.

Prenons un exemple, on devrait faire une campagne "la guerre de cent ans", il serait impossible et raté, même avec 50 events de couvrir toute la guerre d'un point de vue satisfaisant, évidemment j'ai pris un exemple exagéré. Mais tu n'as pas besoin de tout couvrir pour faire comprendre les enjeux pour les personnages, les orcs donc, durant cette période. Tout simplement. La campagne Age of empire 2 te faisait juste vivre des événements du point de vue de Jeannu et te permettait de comprendre la crise traversé. Pour évoqué des thématiques aussi forte et universelle que la nécessite poussé dans le bon sens évoqué dans l'ascension, tu n'as pas besoin de plus. A trop vouloir dispersé on ne sent plus ce qu'on est censé sentir. Faut évidemment faire des choix.

Pour illustrer avec un exemple plus récent, je réfléchis à ce que je vais dire pour la fondation de Hurlevent et la fin de l'éclatement d'Arathor, je dois faire du head canon vu que la période est flou et n'amènera qu'un lore "légende" autour de Hurlevent. Bah techniquement, si je devais procéder sans rien oublié, je devrais au bas mot faire 5 event minimum par Royaume en devenir pour bien comprendre comment chacun se place et s'articule, on en finirait jamais. Donc faut choisir son angle, s'y tenir environ, et faire justement du manque d'information à tel ou tel moment une force. Et en resté a des symboles fort pour montrer le lore.

Typiquement, dans mon idée Maitre Lame, j'aurai très peu parlé de la Horde noir au début, j'aurai à peine évoqué tout ses sujets sauf de loin d'un crieur si j'oses dire, j'aurai accentué sur les difficultés du quotidien parce que c'est ça qui importe dans la vie du pécore orc au départ. Et ensuite, toute la symbolique "nouvelle Horde" qui se forme contre "vieil orc tradition" aurait pu se résumé en un duel "fils gangréné spécial K" contre Papa maitre lame. La puissance évocatrice est la, suffit de la saisir. "Je construirai un nouvel avenir pour les miens et le peuple orc", résume parfaitement.

_________________
avatar
Messages : 143
Date d'inscription : 09/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Sam 28 Avr - 23:50
Non clairement, ça n'a pas handicapé les problèmes qu'on a présenté ici, ou alors il faudra dire explicitement en quoi. Ce n'est pas "un fait accomplit" et personne ne l'a vu comme tel. La plupart des joueurs conscientisent les difficultés techniques sans problème. C'est pour cela qu'on ne tournait pas nécessairement la dessus.

Je ne soulève pas ça par rapport aux critiques mises ici. Je soulève ça en général. Parce que j'ai de l'auto-critique à faire aussi de mon côté, et que cet aspect là a eu un incident.

Bref, je vais tout reprendre, points par points. Let's go.

L’event de conclusion, non, trois fois non. Un event ne devrait jamais se résumé à une cutscene et aucun moyen d’intervenir. Je fais des events à cinématiques, mais en général ce n’est pas « que » ça, et il y a matière à réagir avant et après réellement.

Comme j'ai déjà dis, je suis d'accord. J'ai hésité à le faire, je voulais marquer la pause, du coup j'ai préféré le faire. Mais oui, le contexte dans lequel la troupe était a posé problème. C'est certain.

J’ai vu sur discord, tu étais présent toute la journée, ton devoir de MJ est de fournir à ceux qui n’ont pas de perso à jouer des NPC, tu n’étais pas forcée d’imaginer tout leurs scripts aux futurs guldanien, mais la moindre des choses auraient été d’avoir un perso avec trois ligne de caractère pour qu’ils puissent tenter quelque chose. C’est ton devoir en tant que MJ, ce n’est pas la peine de renvoyer aux joueurs qui ne t’ont pas contacté avant, je n’invente rien, c’est dans ma charte, comprendre l’empire.

Ça, par contre, utiliser Discord... non. Non non. Je laisse mon pc et mon portable ouverts 99% du temps, c'est pas parce que je suis dessus ce qui est le cas quasiment tout le temps que je suis présent. Je laisse carrément parfois des jeux ouverts en arrière plan sans être dessus. C'est le pire moyen de faire du pistage de l'activité d'autrui. Sans même parler du fait que j'ai parfois quand même du monde chez moi dont des potes/mon frangin qui sont sur mon ordi. Bref, je vais pas faire un étalage de vie perso, mais si y a un rapport d'activité à avoir, ça se demande, on commence pas à faire du Facebook/Google a regarder qui est co où et quand plz.

Maintenant, sur la proposition de personnages, oui, j'aurai sans doute dû. Honnêtement je pensais que les gens auraient l'initiative d'imaginer avec le simple speech de jouer un Ombrelune, mais je tranposais sans doute trop ma vision aux gens. My bad.

Le point en lui-même que tu avais voulu défendre et…Bah non, on est bien des acteurs d’une pièce, il y avait un script à jouer, à se téléporter, accomplir des missions, pour montrer une évolution entrecouper de cutscene comme Oshugun.

Très clairement, ça a été un problème. Qui m'a bien fait chier, puisque mon envie première n'y était pas. Je l'ai bien senti tout le long. Si l'exil de Kordor mérite clairement qu'on tape dessus, le reste posait en effet problème également. Histoire d'approfondir le truc, parce que j'ai aussi mon auto-critique à faire :

1) On ne sentait pas que le troupe était une troupe. Je crains d'avoir tapé dans des caractères trop différents les uns des autres avec des objectifs eux-mêmes trop divers. Mon envie de laisser une certaine liberté de caractère aux persos a aussi été un problème : chacun a joué un peu comme il se figurait qu'il devait le faire. Ce n'est pas une critique, j'ai bien aimé le perso, mais je ne me figurai pas du tout Graur comme ça en l'écrivant (il n'a posé aucun problème vraiment, c'est juste histoire de bien montrer le décalage entre ce que les joueurs faisaient et ma pensée première). J'ai rien contre la réaction de Logron sur Kordor qui pouvait totalement se justifier (un perso a droit d'être con) mais c'était pas ça que j'imaginais pour le perso.

2) Pas assez d'events au repos. Le rp sauvage est un problème pour certains, pas pour moi. Ça tourne vite en rond à mes yeux, d'où le fait que j'en fasse assez peu (et que j'ai pas l'envie de rp une fois par jour). Mais oui, j'ai bien noté la remarque de Lucida sur un event discussion autour des problèmes. J'aurai dû en faire un. J'ai hésité. Et je me suis dit que non finalement. Mais ça aurait pu avoir de la valeur. Même si je me demande ce que ça aurait donné, les gens étant souvent un peu trop en retrait là-dessus. Ceci dit, j'en ai quand même fait un avec le vieux sage. Je me demande ce que vous en avez pensé ?

3) Pas assez de décisions. Avec le recul, je n'aurai pas dû taper dans un clan. Ça bride tout, à tous les niveaux, et le pire, c'est que j'ai horreur d'être bridé de la sorte. Une espèce de petite troupe vagabonde aurait pu être sympa, ça aurait posé les mêmes problèmes, l'aurait orienté sur des choses un peu différentes, et aurait laissé un contrôle complet sur les choix. Je regrette toutefois toujours d'avoir dû abandonner les Tranche-abysse, mais je ne me voyais pas donner vie à un clan en étant pas plus nombreux et présents que ça.

En même temps que Zuluhed et Nekros, j’aurai voulu savoir plus comment il devait ou pouvait vivre dans le camp, c’était eux le centre de l’attention, la troupe Croc de Dragon. Kordor était le seul qui avait une famille (avec Adélard ça n’a pas aidé, j’en conviens), mais les autres n’avaient qu’une fonction vis-à-vis du clan. Je pense que on devra tous y faire attention pour nos prochains flashback, en tout cas j’y réfléchirai bien plus sous cette angle.

Zuluhed et Nekros, j'avais beau y réfléchir, très franchement, ça n'aurait pas eu grand intérêt. Oui c'était des personnages fonction, mais ce n'est pas parce qu'ils dirigent le clan qu'ils doivent être un élément central. Ils n'étaient que des éléments du clan, et à aucun moment je n'ai eu l'intention d'en faire un sujet précis pour vos personnages. Justement pour sortir de l'habituel clan = chef de clan. C'est con à dire, mais personne ne s'est non plus posé la question, et là dessus, je me permets une remarque : ce n'est pas forcément à moi de venir vous claquer des word de 50 lignes sur la vie de tel personnage, mais aussi à vous, même en hrp, d'être capables de venir me demander plus d'infos sur eux si vous voulez y réagir. Lucidà et Xarim entre autre m'ont posé énormément de questions sur beaucoup de choses diverses et variées tout le long, parfois inutiles à l'intrigue, mais juste à but de remplissage. Et c'était bien de leur part.

Mais là où je suis d'accord, c'est effectivement la vie du clan en sortant du cas précis Nekros/Zuluhed. Trop passive. Trop tournée sur les résumés du début, et pas sur le moment présent. Et la troupe n'était au final que des gens dans le lot, presque coupés du reste. C'est un problème, très clairement. Et pour l'héritage de chacun, ça en est un aussi. Pas assez de backstory. Les gens ne savent pas d'où ils viennent, ni où ils vont. A la réflexion, je me dis qu'après pick d'un personnage, ça devrait carrément se discuter avec l'organisateur et le joueur. Ça permettrait de créer des background personnalisés qui parlent à chacun et permettent d'établir un passif et des conséquences à ce dernier en amont.

J’ajouterai un détail qui pour moi a son importance : Les flashbacks sont les vassaux d’Odyssée, c’est au MJ des trames flashbacks de faire l’effort à coté de crée en lien avec Odyssée des choses. Car ils sont au service de son lore étendu. A part l’existence de la troupe croc de dragon en lui-même, qu’es-ce que je voulais voir d’autre ? Un clin d’œil à Bromtar, je l’ai attendu du début à la fin sans jamais le voir. Bromtar, un des derniers personnages de l’époque mercenaire, un des majeurs, vétéran gueule de dragon ne fut jamais montré, même en clin d’œil comme faisant partie de ce clan. Et ça c’est problématique pour moi, cela tiens plus du détail mais c’est révélateur.

Je vais être franc : moi, ça me parle pas. Le clin d'oeil à Bromtar était prévu mais n'a pas eu le temps d'arriver. Mais pour le reste...

L'Ascension démarre plus de trente ans avant l'Odyssée qu'on joue. Je vois pas des masses de détails à coller à par pour vraiment forcer le truc. Des events vassaux, d'accord, mais encore faut-il qu'il y ait matière à. On serait à la période WoD d'Odyssée, ou même bêtement BC, y aurait eu matière. Mais là, sur un truc aussi définit à des années lumières de ce qu'on joue de l'autre versant, j'hausse les épaules et lève les mains. Pour moi, c'est plutôt au futur d'Odyssée de réagir à cette trame, et non l'inverse parce qu'il n'y a tout simplement pas vraiment matière.

J'ai quelques éléments d'Odyssée prévu pour l'avenir ceci dit, mais ça restera que des bêtes clin d'oeil, rien de plus, à part un seul et unique truc. Mais ne vous attendez pas à plus, très honnêtement.

Tout ça peut facilement prendre forme avec la 1ère et 2e guerre, mais je suis pas convaincu pour la trame actuelle. D'ailleurs, parlons-en, moi qui suis mj sur la trame trolle (qui pour le coup me donne des montagnes d'idées différentes et des centaines de trucs à exploiter, fag troll que je suis). Mais très franchement, si on remonte plus de 10k années en arrière, je vais pas avoir des centaines de choses à lier à Odyssée. Ce sera du lore étendu. Mais je suis tout sauf convaincu que j'aurai des rebonds particuliers à faire.

Une draeneï, qui sprint sous un fumigène après une action de distraction, sous un délai de temps très court donc, dans la direction de Logron, et un autre posé sur le coté capable d’intercepté….Ne doit pas rand, et ne peut déclencher que des tests de réflexe même par Logron alors qu’elle court dans sa direction, il ne peut pas rand attaque. (Oui il a fait 63, et non ce n’était pas un échec je lui ai demandé, il avait des charges arcanique, il l’a dit à l’audio) C’est le même problème que Lucidà, tu avais une idée fixe sur les conséquences de les attaquer directement, tu voulais que cette conséquence ai lieu, peu importe qu’on avait pris le temps de les entourer correctement, ce ne fut qu’une sanction de jouer la formation (retard de Mordra d’un tour)

Je vais être obstiné là-dessus mais... Elle a reçu un ordre d'un des draenei, les fumigènes ont été balancé, vos persos étaient logiquement surpris et aveuglé, et elle a sprinté. Moi, je ne vois pas où se situe le problème, définitivement. J'ai demandé un rand de réflexe pour que Logron réagisse, il a échoué, c'était pas un rand d'attaque, donc le 63 ne passe pas. Et non, j'avais pas d'idée fixe sur les conséquences. J'ai estimé que le contexte se prêtait à, donc j'ai agis comme tel. Le script de base prenait d'ailleurs en compte qu'aucun des draenei ne réussisse à se casser et que vous attaquiez par surprise leur camp scientifique retranché.

Quand Celiora t’a dit que tu avais mal appliqué le codex et que son attaque passé, tu l’as focus tout du long, et ne me dit pas « oui c’est discipliné des Draeneïs », l’une des archer qui tirer non stop était au cac contre Mordra qui lui mettait des coups de hache à chaque tour, et ça ne l’a pas empêché de tirer, le jdr c’est pas non plus un str, il suffit pas de clic droit pour déclencher des attaques à distance, elle pouvait pas resté indifférente au fait que Mordra (porte bouclier) lui casse du sucre. C’est un détail ? mais ça relève d’un ensemble qui fait sens avec tes events avant la trame orc.

J'ai du mal à comprendre la première phrase, on dirait que tu m'accuses d'avoir focus Celiora parce qu'il m'aurait dit quelque chose (ce dont je n'ai absolument aucun souvenir, je me souviens que tu m'as contesté, mais pas lui). Enfin, y a aucun rapport entre les deux.

J'ai pris l'initiative de focus un perso parce que oui, justement, je pars du principe que les draenei réagissent au fait que vous les attaquiez. Torgal était exposé, ils l'ont ciblé lui. C'était lui comme ça aurait pu être n'importe qui parmi ceux qui étaient avancés. Le coup de l'archère qui tire non-stop, y a un moment où vous me perdez. Vous passez votre temps à dire que le système est adaptable. A partir du moment où Mordra rate la plupart de ses actions, je ne considère pas qu'elle soit forcée d'y réagir. Mordra était à plus de 90% de l'angle de Torgal en plus, laissant un espace suffisant pour tirer. Ça peut être contestable, je le conçois, mais pas dans ma façon d'interpréter le combat. Pour moi, elle évitait le coup, profitait de son esquive pour tirait, et se reconcentrait sur Mordra.

Mais à ce moment j'ai envie de te dire que s'il doit y avoir déclenchement d'attaques d'opportunités dans ce contexte ou quelque chose du genre, ce qui est tout à fait recevable, je dois avoir l'information dans le rulecore. Tu peux pas me dire que tout est interprétable en fonction du contexte pour après me dire que la situation ne convient pas. Il peut y avoir des erreurs d'interprétation. Mais en l'occurrence c'est normal. Si les jdr papiers couvrent absolument tous les contextes en général, c'est pour éviter l'interprétation justement. Et pour le coup, je considère que la mienne se valait. Pas forcément meilleure. Mais qu'elle était valable.

Enfin, Cryne était afk, j'admets que j'ai moins pris en compte ses actions, mais en même temps dur de le faire avec une simple icone raid. Mais c'est vrai que j'aurai dû le prendre en compte pour les attaques réussies, au moins.

Je ne reviens pas sur Zuluhed et Nekros, c’était la seule interaction avec eux, et c’était juste pour écraser. J’ajouterai que se séparé d’un vétéran par l’exil alors que la famine guette réellement, et qu’ils affirment haut et fort qu’ils attendaient une occasion eux même contre les Draeneïs, c’est…fou, je veux dire, les rangaris prisonnières parlaient orc. Mais j’en ai déjà parlé.

Je sais pas si c'est moi qui me suis mal exprimé avec les persos, mais au grand jamais je ne suis parti du principe avec Nekros qu'ils attendaient pour attaquer les draenei. Le "il faut attendre" c'était vis-à-vis du contexte général de Draenor, pour savoir comment les choses évolueraient. C'était pas "il faut attendre avant de les attaquer". Si c'est ce que tu as compris, ça explique sans doute le problème. C'était si je me souviens bien d'ailleurs une réponse à Kordor sur sa remarque qui tenait du "On peut pas rester passif !" alors que Nekros et Zuluhed considéraient justement que ça valait pas le coup de déclencher des hostilités où que ce soit. Quand au vétéran et la famine, je ne tirerai aucun lien entre les deux, simplement parce que je n'en vois pas. Les chasseurs sont logiquement les gens les plus importants, pas les guerriers.

Un second cas Draenique m’emmerde. On a tenté un plan débile pour attaqué la base de l’exarque. C’était le coup de renvoyer un prisonnier et de l’exploser. Finalement, tout ça a servit à…exploser le cadavre, ne causant aucun dégât (rune gangréné, donc) et l’exarque a du maximum cligner des yeux et donner des ordres. J’avais vraiment l’impression d’avoir affaire à un boss qu’on avait agro en faisant cela, en raid. Et ici à l’inverse…Bah il était possible de nous sanctionner même, ou de nous récompenser.

Y a eu un mort. L'exarque est un exarque, un mec formé pour aller défoncer la Légion Ardente. Les draenei savaient que les orcs se mettaient à les massacrer. Ils ont réagi instant. De toute façon, les conséquences, difficile de les voir en étant à 600 kilomètres. Aucun d'entre-vous n'entendait quoique ce soit de ce qu'il s'y passait. La panique draenei potentielle, vous ne pouviez juste pas la voir. Et les Rochenoires sont intervenus ensuite.

Mais, c'est peut-être aussi de ma faute, j'ai sans doute pas assez insisté pour ce passage ou celui d'avant sur le fait que les draenei sont très loin d'être des mecs que les orcs gèrent ez. Le fait étant que dans le lore, ils ont beau être vachement plus nombreux que les draenei, ces derniers leur ont collé des dérouillés monumentales à pleins de moments. Entre autre par l'organisation, la discipline, la notion de sacrifice, etc. Parce qu'encore une fois, on parle de gens prêts à affronter la Légion. Et que c'était ceux-là que vous affrontiez, pas les civils.

Cela rejoint ta façon d’écrire, on sent que tes NPC tu y tiens, et qu’ils sont fort beau tout ce que tu veux. Je le fais aussi tu me diras, tu as raisons. Mais ses npc la dans mon cas sont rarement la pour vous écrasez, en vérité je garde ça pour certain clé pour justement qu’il puisse marqué. Tout tes pnjs fonctionnent sur le même modèle, du Tauren totem sinistre au Zandalari en passant par les trolls de la grotte renvoyant une focalisation de la magie aux exarques pour finir par Zuluhed et Nekros.

Je vais pas y aller par quatre chemin : ouais, j'écris la plupart de mes pnj comme ça. Parce que ça donne du défi au joueur et ça rappel qu'il y a plus balèze qu'eux.

Mais quitte à reprendre point par point, non, le Totem-sinistre n'avait rien de bien plus fort. Il vous a juste troll, ça marché, et tout le groupe est allé en /suicide sur les ogres. C'était juste un connard qui a fait le kek et tout le monde a mordu à l'hameçon (j'ai insisté sur le côté grand tauren fort, parce que ça reste un... grand tauren fort. Mais il avait juste les stats d'un pj avec 15 xp). Le zandalari est cheaté sa race, oui, le perso est entièrement fondé là-dessus (mais en même temps, encore heureux vu son rôle). Les trolls ont reflect un sort, ça passait peut-être pas avec la focal de la magie, ça se discute, de mon côté avec l'échec ça me paraissait legit, mais ils étaient parfaitement abordables en combat, ils étaient carrément gérables même après les dégâts du reflect. L'exarque vous écrase, c'est normal c'est... un exarque. C'était son principe. Et puis Zuluhed et Nekros sont chefs de clan. Mais sur eux j'ai comme l'impression qu'il y a eu une erreur de compréhension de toute manière.

Je comprends la remarque, hein. Et je me cache pas que j'aime faire des persos burnés et puissants. Mais là je la trouve mal employée sans être forcément fausse. C'est même, j'oserai dire, tout le speech de base de Draenor d'être du "vous allez en chier". Et j'ai tendance même à trouver que j'ai été beaucoup trop soft tout le long, en plus.

Je me rappelle pas de tous mes events, mais chez les pirates et les ogres, je me souviens pas avoir agi comme tel. Et pourtant c'est finalement parmi ceux où vous avez pris le plus cher.

C’est un détail bien moins grave ici mais ça m’a fait pensé à un truc. Xarim n’a pas eu à se plaindre, parce qu’il avait du contenu. Le problème c’est qu’on a jamais senti tant que ça sur ce perso à part quelques emotes de Xarim dans les premiers events. A la limite pourquoi pas.

C'est un problème que j'ai réalisé, oui. Le Marteau arrive trop tard dans l'histoire, donc c'est presque contre-synergique de faire ça aussi tôt.

Le problème est le même ici, la troupe était décimé, il ne restait que Norruka du script de base, et en gros bah pendant que nous on assisté au rp, lui avait matière à. Sauf qu’un mj n’est pas la techniquement que pour un seul joueur. La récemment j’ai fait la trame personnage d’Aegwynn, qui est la pour récompensé un personnage qui va passé tiers 3, donc pas rien. Je me suis arrangé pour que chacun puisse réagir en bonus à ce qui se passé, et j’ai crée le jour 3 de jdr sauvage pour que Xarim avec Henri puisse rebondir avec son personnage. Ça rejoint un peu le premier point par rapport au dernier event.

Je n'irai clairement pas classer les deux situations au même niveau. La première c'est de l'isolement et de l'attente d'un côté, de l'autre, je n'avais pas d'interaction particulière à proposer à Xarim. C'était, comme déjà dis, un event de pause finalement que je n'aurai pas dû faire, mais en aucun cas il n'a été monté avec une attention particulière autour de son personnage. Et je n'ai très franchement même pas noté quoique ce soit de particulier à ce niveau en le faisant. L'erreur a été de faire l'event puisque le contexte ne s'y prêtait pas.

Mais le détail en particulier qui me chagrine : C’est une trame personnage et de destins croisés, et finalement Xarim avec Norruka grosso modo aura fait du rp privé avec le MJ, il n’a pas plus évolué que ça à travers les autres, cela rejoint les problèmes d’avant, donc c’est du détail, un constat finalement, amer.

Ça rejoint ce que j'ai déjà pu dire, et je suis d'accord là-dessus.

Sincèrement, je vais orienter sur une seule idée, mais je peux en dév d’autres plus tard qui apparaisse dans le post : j’aurai fait les maîtres lames.

Je reste ouvertement sceptique à cette idée. Tout ce contexte avec pleins d'interactions et de personnage trouve rapidement une très grosse limite. On a fait pas mal d'events à 4 ou 5. Vu le nombre d'interactions logiques que je voulais créer pour un clan... franchement ça aurait été très limité. En tout cas pas dans la forme où je le concevais.

pour avoir justement plus de liberté avec les membres et npc autour, ça ramené à une échelle ou on pouvait vivre la famine et la maladie.

Ça par contre, ce n'est pas lié aux maîtres-lames. C'est un problème inhérent à ma trame en elle-même, pour plusieurs raisons, même si dans ma préparation initiale j'avais un plus gros truc de prévu et que ça aurait été présent. Plus clairement, ça aurait dû être dans celle-ci, maître-lame ou non.

Je pense qu’il y a un accomplissement de voir son PJ à la fin de la trame, la ou il est que ce soit derrière Guldan ou un autre et se dire « ça, c’est dù à ce qu’on a fait », alors que la du coup c’est du « ça, c’est parce qu’on a suivit le script de la pièce ». Vu que finalement c’était le problème, on pouvait être que des follower.

Je suis d'accord avec ça.

Et ne va pas croire que ça rendait ma trame imprévisible hein

Très honnêtement, j'ai coutume de dire que les twists, en s'en branle. Je me suis toujours foutu du manichéeisme et de la prévisibilité d'un scénario, à partir du moment où il sait proposer quelque choses de bon. Les rebondissements sont des épices, mais les épices ne sont pas nécessaires à un bon plat.

D'ailleurs, si on doit parler du lore de WoW, c'est un très bon exemple sur pas mal de point à la fois de manichéeisme et d'absence de rebondissements. Pourtant y a de bons passages.

Ne t'y trompe pas, c'était aussi mon but avec les Maître-lame et avec la troupe, aussi, en fait. J'ai juste mal joué la chose.

Pour le dernier passage Celiora :

Comme déjà dis, je suis d'accord, c'était un fail de ma part dû à de mauvais choix. J'ai clairement besoin de repenser toute la seconde partie, je suis très insatisfait de ce que j'ai proposé - pas forcément pour les mêmes raisons, notamment les events combats draeneï -, mais ça a le mérite d'être intéressant à observer avec du recul. Elle prendra du temps à sortir en conséquences, déjà parce que j'avais besoin de souffler un peu en rp, mais aussi d'établir plus clairement vers quoi je veux me diriger.

Sachez que même si je ne suis pas d'accord sur certains points comme j'ai pu l'exprimer, je tâcherai malgré tout de les relever et d'essayer d'adapter ça à mon style. Un écrivain n'est pas grand chose sans son public, après tout. Je ne promets rien, mais on verra ce que je peux faire notamment au niveau du rulecore. Quitte à me programmer mes propres règles définies en tant que MJ histoire que tout soit clair et qu'il n'y ait plus ce genre de désagréments pendant les events (oui parce que me faire contester mes actions en plein rp n'est pas agréable pour moi non plus).

Mais j'ai besoin de faire un peu de brainstorming là-dessus.
avatar
Messages : 143
Date d'inscription : 09/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Sam 28 Avr - 23:58
Auto-critique perso en vrac :

-Une assez mauvaise gestion de mon temps de travail et d'organisation. Rien à voir avec des picks pour le dernier event, plutôt en général.

-Manque de développement de vie en extérieur, même si j'ai tenté d'y remédier par la suite, pas assez présent.

-Pas toujours assez clair sur certaines infos.
avatar
Admin
Messages : 240
Date d'inscription : 05/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Dim 29 Avr - 5:05
Pour le coup, on va pas se mentir tu étais sur un exercice difficile de base. Premiére grosse trame Flashback, de retour depuis peu avec une trame dans une période où beaucoup peuvent afk à tout moment, c'est clairement pas à mettre de côté et ça fait partie des facteurs qui ont menés à certains résultats.

Après, le but n'est clairement pas de t'écraser en mode " IL FAUT QUE TU MJ EXACTEMENT COMME NOUS SACREBLEU " je te rassure, on te demande pas de faire un copier collé de ce qu'on fait parce que .... Bah, Alb et moi on est déjà deux types de MJ différents sur plusieurs points par exemple.
Mais ce topic porte tout son intérêt pour rendre l'expérience plus agréable pour les joueurs et aussi pour toi, et de visualiser un objectif plutôt équilibré pour inciter plus les joueurs à se mettre dedans.

Et, comme toujours, j'aimerai que les autres joueurs raménent leurs miches sur ce topic pour parler de ce qu'ils en ont pensé, ce qui était bien, très bien, moeyn, à revoir.

_________________
avatar
Admin
Messages : 925
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Dim 29 Avr - 9:49
Je vais être obstiné là-dessus mais... Elle a reçu un ordre d'un des draenei, les fumigènes ont été balancé, vos persos étaient logiquement surpris et aveuglé, et elle a sprinté. Moi, je ne vois pas où se situe le problème, définitivement. J'ai demandé un rand de réflexe pour que Logron réagisse, il a échoué, c'était pas un rand d'attaque, donc le 63 ne passe pas. Et non, j'avais pas d'idée fixe sur les conséquences. J'ai estimé que le contexte se prêtait à, donc j'ai agis comme tel. Le script de base prenait d'ailleurs en compte qu'aucun des draenei ne réussisse à se casser et que vous attaquiez par surprise leur camp scientifique retranché.

Mais c'est justement ce que je te reproche, elle fonce à travers un fumigène un sprint tellement rapide qu'elle ne déclenche qu'un rand réflexe et non un rand d'attaque, en particulier devant Logron vers qui elle passe juste à coté, le dépasse et continue sa route,  c'est injuste. Et le rôle d'un MJ est d'être fairplay. Surtout qu'en à coté tu demandes aux joueurs des rands en dehors des combats pour des actions "calme". Et le flanquage ne fut qu'une sanction, finalement, j'insiste.

C'est un problème même de philosophie de rand, on rand en général parce qu'on doit accomplir quelque chose de compliqué, ou parce qu'on est dans le feu de l'action. La, la Draeneï ne rand pas alors qu'elle passe à travers un fumigène sans infravision, et en courant suffisament vite pour ne faire réalisé que des tests réflexes, tout en passant à coté de Logron. Ce qui montre quand même qu'elle doit aller sacrément vite, dans une pente. Tu cumul en soit ici les deux points du "quand faire un rand", et elle...rand pas.

A la limite qu'elle ne rand pas, ok, mais la moindre des choses, c'est donc qu'elle aille à une vitesse suffisante pour que Logron tente quelque chose en rand d'attaque.

L'archère >

Le système demande de réfléchir à ce qui se passe devant toi, même si Mordra rate ses actions, c'est une porte bouclier qui menace directement les miches de cette Draeneï, si tu n'es pas capable de comprendre que oui, ça pose problème qu'elle n'est pas en str et ne peut pas viser quelqu'un correctement tout en évitant les coups d'un cac, oui il y a un problème. Qu'elle rate ou non (sans échec critique, d'ailleurs, elle s'est pas étalé au sol) justement, l'adaptabilité du système est la. Tu n'as pas à penser tes actions de façon libre avec tes persos, ils ne sont pas sous contrôle de l'overmind, ils doivent réagir à ce qui se passe autour d'eux. C'est de la logique, à partir du moment ou elle est au cac, que ses actions passent ou non elle présente une menace sur le flanc au moins pour celle qui tire. ça parait un détail, ça en est un, mais le fait que tu bloques pile dessus est révélateur du problème que je voulais montrer.

De la même façon qu'un archer ne peux pas viser correctement engagé au cac, un mage ne peux pas faire des incantations classique contre autre chose qui l'attaque (courte incantation, en général) c'est justement la faiblesse structurelle des distances en jdr, si même celle la ils ne l'ont plus, déjà que les cacs sont ceux qui en prennent le plus dans la gueule...

Draeneï >

C'est pas réagir comme un corps élite qui l'ont fait,c 'est réagir comme des terminator, même ceux à l'entrée n'ont eu aucunes réactions. Et les Draeneïs ne sont pas tous des élites non plus. Justement, ils réagissent à la cruautés, et ils ont des réactions puissante face à ça, c'est en dehors de leur façon de faire. Si même Maraad tombe dans ce genre de panneau, voila. Et même si c'est un détail con, ton exarque aurait pu être blessé sur le coup. Ou à l'inverse d'autre être touché, ou bien même les faire passés berserk pour plusieurs, pourquoi pas ? On parle d'énergie gangréné, ils savent ce que c'est l'énergie gangrénés, contrairement à nos orcs.

Le fait est qu'à nouveau tu ne vois pas le problème principale, tu n'agis avec les joueurs que quand c'était plus ou moins prévus comme tu le voulais. Comme une pièce de théâtre scripté, justement. Il y avait milles conséquences possibles, et pas forcément bonne, on en a vu aucune, pas même à l'entrée.

Le résultat que je veux montrer ? On ne sent pas chez les Draeneïs l'inimité qui commence à s'installer contre la race Orc. On ne les sent pas plus que ça choqué à ce moment la, avec l'envie de venir en découdre, on dirait une faction de Civ qui attend de pouvoir contre attaquer après une agression.

Je reviens encore sur deux point, le reste je suis environ d'accord, enfin, peux y avoir des désaccords sur du détail, mais le fond est environ partagé, donc bon, useless d'insister de ma part.

Zuluhed et Nekros :

Zuluhed et Nekros sont des fenêtres du clan, savoir que l'un s'inquiète parce que sa femme est malade et va devoir rejoindre le camp de Garadar rendait ça plus personnel pour le clan par exemple, ou si l'un de leur enfant est mort de malnutrition pendant la famine peut être bien placé au moment du tournant Draeneï et pillage. La vie de camp oui, mais inventé sur ses persos te permet vraiment de donner plus d'enjeux. Ce sont des idées en vrac, mais je pense qu'il y a moyen d'imaginer mieux. Après je pense tout court qu'il ne faut jamais sous estimé les éléments du quotidien, c'est ça qui a push les orcs pour moi.

Pour rebondir la dessus, si tu présentais que le conseil des ombres comme des littlefinger dans les couloirs de la série GOT qui disent "je suis méchant et malin", bah ça n'aiderait pas coté enjeu, bon évidemment, mes deux exemples du dessus seraient caduque, mais il parait en piste plausible d'habiller le lore autour de Teron et pourquoi il a rejoint Guldan depuis les ombreslunes, le wowpedia donne des indices plutôt stronk. Et le fait que depuis les ombres, on continuerait à voir les clans qu'on visite, leur état, des points de vie, ça aidera pas mal.

Bon j'ai repris ce point, mais je pense qu'en vrai on est d'accord sur ce que ça pouvait amener.

Maitre Lame >

La c'est justement le point "chronologie pas assez de temps" qui me fait tic, je pense que tu fais erreur : Tu ne peux pas raisonnablement tout mettre. Après un sous clan rattaché à la lame ardente était sans doute trop gros, il faut viser une vingtaine d'individus (en comptant 5 de famille) grand max, mais tu n'es pas obligée de t'intéresser à la totalité du clan pour que ça fonctionne. Pour continuer les métaphores à la con je n'ai jamais su qui était tout le clan Mishima et son fonctionnement pour savoir que Heihachi et Kazuya allait se mettre sur la gueule pour cause de daddy issue.

Je pense vraiment en flashback procédé ainsi perso : me rattachée à une ou deux grandes idées forces, la dév à travers ce qu'on voit, quitte à passer des choses ou les faires arriver en breaking news. Dans le cas présent du coup, j'aurai sans doute accentué sur "ancienne tradition" vs "nouveau ère à portée de main".

Il est obvious que tu n'auras en tout cas jamais plus de 15 event je pense, et en toute franchise je préférerai 10, par contre, il est tout à fait possible de découper ça en partie, mais ensuite c'est à toi de composer en tant que maitre jeu pour que ça puisse passer.

_________________
avatar
Messages : 212
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 25
Localisation : Cherbourg
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Lun 30 Avr - 10:37
Vue de ma fenêtre, et sans avoir assisté au dernier event que ne commenterai donc pas, c'était une première partie plaisante. Parmi les points forts que j'ai le plus aimés, il y a eu le potentiel d'évolution de personnage pour Dranir, les intrigues qui se sont ficelées et les interactions avec Graur, Tronk et Logron. Les points à améliorer ont été conscientisés je pense : rendre Draenor plus vivante, moins monolithique avec ses paysages vastes et la parsemer de petites touches descriptives ; nous arrêter durant un event peut-être sur le clan et son fonctionnement, ses coutumes, son mode de vie ; et enfin, miser plus encore sur le "liant" entre les persos qui va les faire interagir entre eux. Peut-être que j'ai eu le droit à un rp privilègié, mais je n'ai jamais ressenti que la voie empruntée par Dranir était dictée par la force des choses. Au contraire, il a été confronté à des choix, il avait même ses propres intentions - j'étais curieux aussi de savoir ce qu'il se produirait après son contact avec le vide - donc en ce qui me concerne j'ai réellement eu le sentiment d'avoir du poids dans le jdr. Nos impressions sont elles différentes parce que nos rôles n'étaient pas égaux ? Je comprends bien que Cryne et Yiosk puissent s'être embêtés avec Truk et Mush par exemple.

Je n'ai pas été aussi attentif que Alb sur les points qu'il cite plus haut, mis a part l'explosion gangrenée, c'est vrai, que j'espérais avoir plus d'impact. Comme écrit plus haut, je salue les efforts déployés dont le gobage intensif. Malgré tout, je me suis bien amusé et je reviendrai avec plaisir sur la seconde partie.
avatar
Admin
Messages : 97
Date d'inscription : 05/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Lun 30 Avr - 10:53
J'aimerais apporter une critique constructive mais malheureusement je n'ai pas pu être présent à la majorité des events. Je vais d'abord parler de ce que j'ai pu observer :

- J'aime toujours les parties "enquêtes", celle au Trône des Éléments souffrait à mon avis surtout du fait que, ce soir là en particulier, il n'y avait pas de chaman. Et puis cette petite phase d'enquête souffrait aussi du fait qu'on ne pouvait pas vraiment trouver que c'était Gul'dan qui avait bridé les éléments, car ça pourrait causer une contradiction avec le scénario. De là je pense que l'on peut conclure une première chose : il sera plus intéressant pour le maître du jeu de se servir du jeu de rôle, non pas pour raconter quelque chose qui existe déjà dans le jeu, mais pour créer quelque chose de nouveau qui s'appuie sur le contexte.

Je vais prendre une exemple : prenons une trame flashback aussi, pendant Warcraft 3, la campagne humaine. Deux choix : soit on suit la campagne de Warcraft 3, c'est à dire les soldats d'Arthas, on est amené à commenter ce qu'il se passe, faire les combats, etc ; soit on se sert du contexte, par exemple en racontant l'histoire d'un groupe de réfugiés qui doit d'une part réagir à l'actualité (l'avancée de la campagne d'Arthas) mais aussi à ses propres problèmes. Un peu comme la BD du Porte-cendres, quelque part : les actions visibles dans un autre média sont racontées, et les personnages y réagissent.

J'entends bien que cette séparation est complètement arbitraire, vu que tout un tas de nuance est possible, mais à mon avis c'est vers la deuxième option qu'on devrait tendre. Ce n'est pas vraiment une critique sur ce qu'a fait Oceuss (encore une fois, je n'étais pas là aux 3/4 des events, je ne peux pas juger l'entièreté du travail), mais si je dois donner une première conclusion c'est celle-là : rester à une distance acceptable du "lore officiel raconté". J'estime cette distance acceptable à environ 3 mètres 50.

- J'ai moins aimé les parties avec les PnJ. Enfin c'est plus que ça : j'ai bien aimé le fait de voir interagir des PnJ connus (Grommash et toute la clique), mais je n'ai pas apprécié l'impression d'être uniquement un spectateur. Là c'est plus du goût personnel, après tout on aime ou on aime pas, moi je n'aime pas trop (encore une fois, peut-être que je n'aurais pas eu cette impression si j'avais été là toute la trame, donc c'est à remettre dans mon contexte).

Il faut néanmoins salué le travail apporté pour cette trame, l'implication était là et ça se sent.

_________________
avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 06/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

le Lun 30 Avr - 14:44
Pas grand chose de nouveau à dire, de mon côté, je n'ai pas eu à me plaindre, Norruka était très sympa à jouer et /w des conneries ça me fait toujours plaisir.
De même, les gob étaient très cools et je n'ai pas eu de problème à participer à la trame, alors que franchement, le lore orc, 'fin voilà quoi, c'est pas ma tasse de thé.
Je suis d'accord sur le point qu'on aurait du faire un truc à part des autres clans, donc un autre clan ou une troupe indépendante.
Contenu sponsorisé

Re: Flashback orc : Critique constructive pour l'avenir en commun

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum