Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 882
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Note de conception

le Mer 25 Juil - 10:16

Hello, en gros, le topic de Dommi m'a inspiré, donc la lecture ici n'est pas franchement nécéssaire sauf si vous êtes curieux. Je comptais envoyé un MP à Celiora sur des notes de conception sur Cryne Odyssée, pourquoi et comment elle pouvait être. Mais je me suis dit que ça pourrait valoir le coup de partager cette note publiquement. Pour montrer ce qu'on pouvait dérouler notamment sur un background à partir d’événement du vécu.

De base, Cryne est plutôt simple à comprendre. Un chevalier de la main d'argent loyale envers les siens, qui avait choisit de continuer le combat en Lordaeron malgré la situation avec sa fille. Mais évidemment ça va plus loin, et pour comprendre complètement Cryne, ce n'est pas tant Claira qu'il faut comprendre, mais Aloth, son mari fils de Lothar.

C'est un premier point qui m'intéresse à expliquer, ce qui définit beaucoup Cryne en sous main est quelque chose que j'évoque quasiment jamais, ce n'est pas innocent, obviously.

De base, c'est une romance plutôt standard. Il est un prêtre fidèle en Quel Thalas et l'Alliance. Mais après la destruction de Quel Thalas, Aloth est un homme brisé. Il veut obtenir rétribution pour la mort de ses camarades. "Les frapper avec mon dernier souffle". Aloth est paralysé par un manque d'estime. En réalité, on peut penser qu'il ne se sent pas digne de Cryne. Il choisit de mourir dans l'honneur que de vivre dans la honte.

Ainsi, Cryne se sent abandonné par Aloth. A ses yeux, il a priorisé sa loyauté envers Quel Thalas et l'Alliance au dessus de son amour pour lui. D'une certaine façon, les problèmes d'estime d'Aloth furent transférée sur elle. Mérite t-elle d'être aimée, es-ce que Aloth la désirée vraiment ?

De départ, Cryne du coup ne blâme pas Aloth pour ses actions, mais uniquement elle. C'est un thème que je voulais récurent, si elle le retrouve, elle lui demanderait de rester et lui pardonner. Etre abandonnée de nouveau la casserait, elle est terrifiée par les conséquences d'être complètement seule, sans plus aucun repère.

Et c'est ici que le mystère Rénald, le premier dialogue au coin du feu est important. Chouette ! Qui de mieux pour donner des réponses qu'une personne au service de la lumière ? Pas de bol, Rénald n'est pas l'homme le plus pieux des environs, il est plutôt au service de ses propres besoins, l'absolution de ses péchés. Il ne connait rien à la prêche et la confession. Elle le convainc néanmoins d'écouter et lui demande si c'est moralement bon de tuer les autres, même pour un plus grand bien. C'est ici qu'il faut faire un parallèle avec le conflit qu'elle a avec Aloth. Et si son ennemi qu'elle affrontent se battait pour les mauvaises réponses, tout comme Aloth ? Doit elle le tuer ? A travers cette influence, elle questionne tout au long de sa vie son rêve de chevalerie, et lui fait réfléchir sur la vrai valeur d'une vie. Evidemment, elle ne connait pas l'histoire personnel de Rénald, ses errances. Celui ci se désigne comme une fraude qui ne peut lui offrir aucun réconfort.

Finalement, Rénald lui suggérera de se laisser "perdue", ainsi elle pourra éventuellement un jour trouvé sa propre voie de rédemption. Cependant, ou va une personne va après s'être perdue ? Comment se "trouvent" elle ? C'est une question que Rénald lui même n'a pas de réponse. Après la fin de la seconde guerre, Cryne a cherché Rénald, mais ne l'a pas trouvé, il avait disparu. Même si elle l'avait trouvé, qu'es-ce qu'il aurait pu dire ? Il est lui même une personne perdu à la recherche de réponse. Cryne et lui sont sur la même voie, celle de l'isolation et la recherche personnelle. Et il y a des chances que ses deux personnages le restent jusqu'à la fin de leurs jours. Elle cherche un confort pour son âme torturée et solitaire, mais les derniers mots de Rénald resteront à jamais vrai "il n'y a pas de réponse".

Le reste a plus ou moins été montré ingame, avec l'évolution, mais ceci explique plus ou moins la suite après la seconde guerre.

_________________
avatar
Admin
Messages : 882
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Note de conception

le Mer 25 Juil - 12:11
Qu'es-ce qu'on peut en tirer et en dire d'autre de cette note ?

- La première chose, c'est que a chaque fois que Claira maltraite sa Mère, elle est un monstre, voila. C'est rigolo à préciser.

- Hors blague, c'est ainsi que Gameplay je justifie que Cryne ne bouge plus de son 110 XP, et que la seule fois dans tout Odyssée qu'elle a gagnée de l'xp, c'est en guidant efficacement Aegwyn. En réalité, ses 90 points d'xp sont...bloqués. Cryne se sous estime beaucoup, son estime de soit est HS, mais c'est une Chevalier de la Main d'argent au départ, tout de même. Je précise cela mais en ajoutant qu'a priori, elle ne débloquera jamais toute son xp. Même si elle retrouvée Aloth se réconciliée et tout, la brisure restera, elle pourrait sans doute grab de façon très périodique des points d'expérience, mais pas beaucoup plus.

- D'un commentaire tout à fait personnel, et ça transparaît pas avec le nombre de personnage protagoniste que j'ai (et qui fera l'objet de ma note suivante). J'aime bien les persos Loser, car c'est ce que Cryne considère qu'elle est, un échec. Son amour fut un fiasco, la main d'argent fut ravagée, et sa fille ne l'écoute la plupart du temps pas. Mais justement, ça donne un coté attachant et empathique au personnage. C'est ce que le vrai Cryne ne comprenait pas avec la Cryne 13e, on ne pouvait pas avoir d'empathie, parce qu'a coté de ses errances et chose horrible, elle était uniquement en mode full gros con, ce qui n'allait d'ailleurs pas avec sa classe de Paladin.

Voila qui concluera la note Cryne ! La prochaine concernera l'idée de "protagoniste" dans Odyssée.

_________________
avatar
Messages : 183
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 21
Localisation : Est
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Note de conception

le Mer 25 Juil - 12:22
elle était uniquement en mode full gros con, ce qui n'allait d'ailleurs pas avec sa classe de Paladin.

Je vois pas de quoi tu parle, elle est gladiatrice.
avatar
Admin
Messages : 882
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Note de conception

le Mer 25 Juil - 13:09
AH mais, c'est un point intéressant avant de passer à la suite. Celiora et moi sommes tout à fait prêt à refuser des archétypes si le pr ne suit pas. Dans le cas de Cryne 13e, on aurait pas accepté la lumière aujourd'hui, ni l'archétype lumière, ni Paladin. Ce serait une guerrière, grosso modo.

_________________
avatar
Messages : 183
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 21
Localisation : Est
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Note de conception

le Mer 25 Juil - 13:40
Normal qu'elle soit jamais archétype Paladin ou Lumière, elle utilise rarement la Lumière pour heal. Donc c'est plutôt une Avant-Garde bien Dps
avatar
Admin
Messages : 882
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Note de conception

le Mer 25 Juil - 14:00
Non mais je veux dire, même en jdr, on ne pourrait pas estimer qu'elle utilisait la lumière, elle s'en éloignée bien trop, tout le temps.

_________________
avatar
Admin
Messages : 882
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Note de conception

le Mer 25 Juil - 16:48

Etre un protagoniste d'une trame Odyssée

Ce sujet me tient à coeur, il est une critique récurente, souvent dans le dos sur le projet, depuis la 13e Légion jusqu'à Odyssée. Amika, Aspharr, Flessan et bien d'autres l'ont formulés. Ce sont "toujours les mêmes personnages qui sont les héros principaux des trames". Comme Yiosk m'en a parlé hier, je me suis dit que cette note pouvait avoir son intérêt.

Ceci peut donc être déroutant pour un nouveau comme Pugnas, alors je me suis dit que cette note de conception aurait son intérêt. D'abord, répondont à la question : "On ne peut mettre protagoniste qu'une personne pouvant répondre à des critères, si ce n'est pas le cas, il est difficile de la mettre."

Mais alors, le sujet tourne comme suit :

Comment devient on protagoniste d'une trame et sous quelles conditions et critères ?

- Le temps de jeu

C'est une condition sine qua none qui mérite d'être dite, ça va mieux en le disant. La personne doit avoir des disponibilités pour. Elle doit pouvoir venir a plusieurs events semaines, pas nécessairement tous mais une majorité. 3 soir de présence semaine est ma base.

Mais en tirant cette conclusion, il y en a une seconde qui apparaît, la "clarté" du temps de jeu. Les scénaristes doivent être au courant de quand la personne va se co. Si il doit attendre 21 heure pour savoir si la personne va être présente ou non, c'est un problème. Comment prévoir le règlement de compte final entre le protagoniste et sa Némésis si au dernier moment, le protagoniste met un lapin ou n'a simplement pas dit quelle soir serait présent ?

Tirons une dernière chose du temps de jeu, "la prévisibilité". Et en réalité, ce dernier point a plus souvent posé problème. Il s'agit de savoir si la personne ne va pas afk du jour au lendemain plusieurs semaines.

Des exemples :

Prenons un cas récent, l'année dernière en Septembre durant la S3 de la 13e Légion. A son retour de vacance, une trame personnage devait être consacrée à Theodora, il était ok, et il y avait la date de son retour prévu. Il fut finalement arrivé plusieurs jours après la date, et n'avait...plus aucune dispo, une heure semaine pendant 3 semaines, c'était la lutte. Avec Celiora, nous avons finis en privé par lui arraché la raison. Il avait désormais une activité irl qu'il avait prise à coté et ne pouvait plus trop se co. (Précisons sans entré dans le détail que cette activité fut par choix). Du coup, cela a ruiné la préparation de scénario et tout le reste fut environ jetté aux oubliettes. C'est exactement pour ce genre de cas que la prévisibilité est une condition.

On peut citer le cas de Aspharr qui revient par moment, mais repart sans informer des dates d'afk, c'est jamais un problème de le revoir en rp et un plaisir, mais ce serait difficile d'en faire un protagoniste pour cela. De la même façon, Celiora il y a deux trois ans durant la Saison 1 de la 13e Légion, de par son temps de jeu très disparate n'aurait pas pu être un protagoniste apte.

- L'interaction du personnage

Avant de chercher les qualités de caractère des personnages, il faut bien voir que l'interaction figure tout en haut. Le personnage doit pouvoir rebondir avec les autres, et interagir avec eux.C'est un point essentiel.

- Un point qu'on peut tirer de ce critère, c'est que le personnage doit être apte à faire du jdr sauvage et évoluer durant ses jdr sauvages, il ne doit pas être fixé à l'avance. Idéalement il ne connait pas la nature du scénario dans laquelle on l’entraîne. Si il n'y a aucune chance que cela puisse changer sa perception du monde, l'intérêt devient plus limité.

Prenons ici aussi des exemples, mais bien plus différent :

- Cryne bloque régulièrement dès que le jdr ne va pas dans le sens qu'il estime bon. Ce serait difficile si c'est lui qui tient les rênes pour faire avancer le script de le mettre protagoniste, car la trame peut s’arrêter subitement. C'est plus ou moins le cas de la trame Kaldorei. Ou en refusant d'aider les sentinelles, en se mettant à dos Adria qui a son propre agenda, et en virant Anna qui allait pourtant débloquer la situation avec Caîn (en sachant que Celiora ne le savait pas). La trame fut avortée littéralement.

- Dommi a l'époque ou il jouait n'aime pas trop le jdr sauvage. C'est une qualité qu'on estime pourtant essentielle, car il doit pouvoir partager ce que son personnage parcours. Je ne présumerai pas qu'il ne ferait pas d'effort dans une trame le concernant directement, mais ce serait un point à soulever.

- De la même façon, Xarim a souvent des vus scriptés sur les événements, et sa perception du monde sur ses personnages, en particulier son Paladin justement. De la même façon je ne présumerai pas non plus, mais ce serait aussi à soulever.

- Un personnage "héroïque ?"

En vérité, pas tout à fait, mais le personnage doit avoir des qualités lui même en jdr.

Il doit pouvoir porter la trame de façon cohérente. De base, ce serait plus difficile pour un full sale pragmatique, car il est suivit par d'autres persos qui ne le sont pas, il peut être neutre, anti héros, mais il faut une logique pour le suivre. Je pense que Celiora postera éventuellement plus que moi sur cette section.

Vous devez vous même vous exprimez surtout avec votre perso, montrer son background, tentez de rebondir sur ce que vous montrez. Pour prendre le seul exemple ici, c'est pour ça que je praise la Lucidà Odyssée bien plus que celle Arcanum, car c'est facile de voir quoi écrire, ce qui mène au dernier point...

- Vos scénaristes sont subjectifs

Etant donné qu'on choisit qui et dans quelle ordre, ce serait idiot de ne pas prendre en compte que nous avons des préférences. Certains types de persos nous inspireront bien plus que d'autre. Pour la parodie autant le dire : Un perso moine disciple de Pandaren qui apprend de leur philosophie et tente de l'appliquer à Azeroth, avec des idées de mentor, kung fu, de mauvais karma ou ce que vous voulez, on va être hype bien plus, et on sera bien plus inspiré. L'exemple sera le même ici, la Lucidà Odyssée me parle plus, la Aegwynn 13e également. (plus que celle Odyssée d'ailleurs dans mon cas !)

Comment améliorer sa sauce, et rendre son perso plus inspirant

Outre les conditions plutôt clair, une recommandation de ma part : Vous n'avez pas à interagir seulement avec les scénaristes, vous êtes des joueurs, entre joueurs, le forum pourrait aussi servir à ça, l'ancien servait à ça.

Prenons une illustration, quand Argia a crée Taylor, il a proposé a des joueurs de se lié avec, et il a tenté de rebondir la ou il pouvait. Et mise à part Aegwynn, Taylor doit être le perso qui a eu le plus d'interaction écho dans la 13e, et devinez quoi ? C'était la seconde a avoir sa trame personnage de prévu, qui fut annulé pour cause du critère 1 "temps de jeu". Taylor a eu des interactions avec yiosk, elle a rebondi avec Gibbs, un gnome des OP, si différent et pourtant si proche d'elle dans la pensée, qui la comprenait et qu'elle pouvait comprendre.

Bref, rebondissez sur ce que les autres vous propose, et proposez vous même sur vos persos de crées des liens dans le background, proposait des rapprochements en jdr sauvage entre celui ci et celui la, pas forcément parce qu'ils sont pareils, peut être juste parce qu'ils ont des vus différentes, justement.

Mes trois cuivres.

_________________
avatar
Admin
Messages : 227
Date d'inscription : 05/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Note de conception

le Mer 25 Juil - 17:40
Je tape dans la main d'Alb et je prends le relais du coup pour allez plus loin dans l'analyse, le tout avec ma façon très respectueuse et pas du tout exagérée de donner des exemples, évidemment.
Je rajouterai aussi que ma vision et celle d'Alb sont différentes sur certains points, mais en général un bon protagoniste le sera pour les deux :
( D'ailleurs, ici je vais différé du post d'Alb, je parle pas de protagoniste de trame, mais de protagoniste en général )

La gestion du temps

Rien à dire de plus, je suis même plus sévère qu'Alb là dessus, je ne prévois aucune trame pour personne en particulier ( Sauf Bois de la Pénombre pour Pallegina, qui est la seule trame que j'ai crée dans ce genre très centré ), je vous fais pas confiance, bande de cons


 L'interaction du personnage

C'est le point le plus important. Un personnage protagoniste, c'est un personnage qui apporte et reçoit auprès de tout le monde, c'est un échange de balle constant pour que tout le monde reste intéressé par ce qu'il peut faire et sur comment ils pourront influencé le dit protagoniste.

Du coup, faut pas avoir 657 de QI pour comprendre que par défaut, un protagoniste a besoin de faire du RP sauvage réguliérement pour discuter, partager.
Le protagoniste doit être montré dans sa façon de penser et doit partager avec les autres, quand un événement se passe, il doit en parler, qu'il aime où non, et il doit pousser les autres à discuter des événements avec lui.
Bien sûr, si on commence ce raisonnement, on en arrive à un point primordial qui fait la différence entre le protagoniste et, par exemple Claira où Xarim ( onch ) :

Le protagoniste de par sa nature se doit de rallier ceux qui sont autour de lui, pour que les personnages continuent de graviter autour de lui, il doit s'obliger à ne pas bloquer, à ne pas écraser, mais à l'inverser encourager tout les raisonnements.

Oui, c'est logique, si tu commence à envoyer chier les gens en RP avec ton personnage, les gens ne vont plus avoir envie de développer avec lui, encore une fois, c'est un échange !

Un personnage "héroïque ?"

Oui et non.
A mes yeux, ce qui rend le protagoniste héroïque c'est justement sa capacité à épauler et à se faire épauler par les personnages qui l'entourent.
Par défaut, le protagoniste pour être intéressant se doit d'être humain, s'attacher à des theme, des personnages, faire des erreurs.

C'est pour ça que je considère qu'un personnage pragmatique ne peut pas devenir un protagoniste réel, le pragmatisme, peu importe à quel point il est justifié, se repose sur quelque chose qui quitte le domaine de l'Humanité et des sentiments. Hors, un protagoniste est par défaut plus porté dans ce domaine du sentiment dans un RP étant donné qu'il passe son temps à partager et unifier.

Prenons un exemple :

Eileen où Pallegina ne peuvent pas être de véritables protagonistes, absolument pas !

" MER CELIORA, TU A TOI MEME FER DE PALLEGINA UN PROTAGONISTE, KESKE TU RAKONTE ??? "
C'est simple, Pallegina, tout comme Eileen, sont des personnages qui peuvent être " Héroïques " et briller à certains moments, mais c'est tout. Ce ne sont pas des personnages protagonistes de la vie de tout les jours, il faut des situations particulière pour qu'ils soient dans le rôle de protagonistes.

Pallegina, Eileen, tu vas pas discuter avec elle au coin du feu pendant des heures pour parler de la vie et des champignons en gros, elles sont pas là pour ça.

Une autre chose à prendre en compte, c'est que, et là c'est surtout mon avis, un bon protagoniste doit commencer avec trois lignes de background, et c'est tout. Aucune exagération ^^^^^^^^^
J'en ai rien a branlé du Background kashay écrit sur forum off screen, si vous voulez montrer quelque chose, faites le IG. Un développement de protagoniste se fait vis-à-vis des autres, c'est de là que vient le développement. Ce qu'il se passe avant la rencontre avec les personnages qui l'entoure n'est pas intéressant, c'est à la limite un ajout, pas une définition où une fin en soit.

Evidemment, j'abuse, mais mon point est de dire que le BG de départ doit pas bloquer les évolutions où l'avenir d'un personnage.
Par contre les post comme Lucidà à Alterac c'était cool, il y avait du rp


Un autre point important : Un protagoniste ne doit pas être une Marye Sue, il doit se tromper, il doit montrer qu'il tatonne, qu'il est partagé, qu'il galère, qu'il ne sait pas tout.
Un protagoniste, ça commence d'en bas, et ça monte avec les événements, avec les personnages qui l'entourent. ET ENSUITE, IL DEVIENT UN HEROS !


Il y a un équilibre à gérer ici qui est difficile, il faut le dire. A l'époque de la XIIIème Légion ça l'était encore plus, tout les personnages étaient des putains de juges #NeverDoAnythingWrong sans aucune réflexion Humaine onch.
Aujourd'hui par contre, c'est plus simple je pense. Cette notion d'erreur pour se relever est plus facilement réalisable avec les personnages d'Odyssée.


- Vos scénaristes sont subjectifs

Vous gagnez le double de vos dégats si vous utilisez cette musique dans un de mes event pour une action :



Mais oui, à part la blague il y a une énorme notion de subjectivité qui entre en compte, même entre Alb et moi nos perso qu'on <3 ne sont pas les même dans Odyssée, hésitez pas les pots de vins.


Comment améliorer sa sauce, et rendre son perso plus inspirant


Jouez avec les autres, discutez, parlez des events qui se déroulent sous vos yeux, n'hésitez pas à suivre les call des autres où les contredire où whisp le MJ.


Le petit Edit de Celiora : Lucatiel Eltrya - Aegwynn Marlack, même méthode d'écriture, résultats différents

Pour appuyer mon point, je vais utiliser deux de mes propres personnages, Lucatiel représentera la version Odyssée, Aegwynn sera le nom utilisé pour la 13ème.
L'exemple va montrer à quel point le partage en rp et la prise en compte des autres peut ABSOLUMENT TOUT CHANGER.


Aegwynn et Lucatiel sont EXACTEMENT LE MÊME PERSONNAGE
, bah ouais, on dirait pas hein ? Les deux personnages sont bel et bien identique dans leur création, elles ont TOUTES LES DEUX les même tropes de base, mais ce qui fait la différence des deux c'est leur entourage et l'évolution qui a été causée par le JdR.

- Aegwynn était dans un milieu strict, millitaire avec des relants presque familiaux ( Tonton Bérich, Tonton Xarim, etc ) et entiérement lié à l'Alliance et à ses idéaux, elle a été totalement influencée par Albérich et Xarim, elle est un résultat de ces deux personnages majoritairement ( Avec une touche de Theodora, oui oui ).

Cette évolution a donné un protagoniste, entiérement par le Jdr et le milieux de jeu, le personnage s'est crée, pas eu besoin de plus pour en faire un personnage protagoniste ( Rappelons-le, la seule fois où j'avais fait apparaître Aegwynn avant, c'était pour une blague en mode vendeuse de Bonbon, le perso tenait sur trois lignes )

VOUS LES JOUEURS, VOUS AVEZ CREE UN PROTAGONISTE PAR VOS ACTIONS ICI

- Lucatiel part du même principe qu'Aegwynn, le même type de comportement, le même caractère, la même façon d'intéragir avec les autres. EXACTEMENT. LA. MEME. CHOSE.
Et pourtant, aujourd'hui, le personnage n'a presque plus rien à voir avec le personnage de la XIIIème Légion ! Pourquoi ?

A la place d'avoir un Albérich où un Xarim en figure d'autorité, Lucatiel était avec des égaux tout du long de l'aventure, elle a évoluée avec des gens de son lvl, de sa tranche d'âge, dans une époque différente, elle a vécu des événements différents de par sa situation plus instable que l'armée, elle a été influencée par Mainyu, Pallegina, Zangief, Henri, Historia, Claira, Eleuthère, Albérich Odyssée, etc.
Et un personnage totalement différent à vu le jour, ( Pas un protagoniste pour le coup d'ailleurs, bien qu'elle reprenne les thématique de base, ce qui est le but ) toujours à partir de trois lignes, juste en prenant en compte ce qu'il se passait autour.
( Petit ajout, Lucatiel est d'ailleurs un personnage plus complexe et travaillé que Aegwynn, et a plus été modifié par le RP que celle XIIIème, oui oui )

VOUS LES JOUEURS, VOUS AVEZ CREE UN PERSONNAGE ENTIEREMENT DIFFERENT ICI.


D'accord, très bien, mais donc c'est quoi le point ?

PRENEZ
EN
COMPTE
LE
RP

Vous ne devez pas sous-estimez l'influence que vos personnages peuvent avoir sur les autres, et vous ne devez pas refuser l'influence des autres sur votre personnage ptn

_________________
avatar
Messages : 183
Date d'inscription : 05/12/2017
Age : 21
Localisation : Est
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Note de conception

le Mer 25 Juil - 19:36
J'avais bien remarqué les points cités par Alb quand je me demandais pourquoi c'était moi le chef de groupe de la trame Kaldorei. Et donc j'en avais bien conscience.

Du problème d'horaire des gens, et de mon propre problème à bloquer trop souvent.

Merci d'ailleurs Celio pour ce dernier point, j'vais essayer de m'incruster ça dans le crâne.

Sinon pour en revenir beaucoup plus haut, je suis pas d'accord sur Cryne, mais de toute façon je compte écrire un petit texte sur elle et Claira qui me hype depuis un mois, mais avec le boulot, je trouve pas le temps ou la motivation de me lancer.
Contenu sponsorisé

Re: Note de conception

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum