Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Ria ou Historia Pureheart

le Sam 16 Déc - 19:05
It's only obvious that I'd be strong!




- Nom : Pureheart

- Prénom(s) : Historia

- Surnom(s) : Ria


- Age et lieu de naissance : 22 ans / Alentour d'Hurlevent

- Genre : Fem

- Race : Humaine


APPARENCE PHYSIQUE



→ Impression générale du personnage (sur les autres): Les cheveux attachés, le regard vif et fier, Historia semble avoir une énorme confiance en elle. Moins dans la provocation qu'au départ de l'aventure, le paladin demeure toujours un électron libre. Elle a un look de garçon manqué même si elle assume de temps en temps sa part de féminité.

- Morphologie (Corps, visage): Ria est fine, musclée et de taille moyenne. Le paladin possède une petite poitrine, son corps est sec et taillé, ce qui a pour effet de faire ressortir sa musculature. Son visage possède des traits fins. Elle semble faire le strict nécessaire pour s'embellir (peu de maquillage).

- Yeux (Forme/Couleur): bleus, ronds.

- Chevelure (Type de cheveux, couleur, coupe portée): Cheveux en queue de cheval la plupart du temps. Ils sont blonds.

- Modification(s) corporelle(s) (Piercing, tatouages, cicatrices) : Une cicatrice à l'arcade.

-→ Style vestimentaire : Garçon manqué : Un short ou pantalon avec des bottes. Jamais de robe.


- Au combat : l'armure légère d'écuyer de Thurimar.

- Bijou(x) porté(s) : Des anneaux simples aux oreilles

- Autre(s) objet(s) qu'il/elle a toujours avec lui/elle : La médaille d'honneur de sa mère suite à ses prouesses lors de la 3ème guerre.



CARACTÈRE / GOÛTS/ASPIRATIONS


Caractère :

- Adjectifs qui viennent tout de suite : Bornée, forte tête, loyale, indomptable.

- Talent(s) : Très bonne maîtrise de la claymore et une affinité avec la magie de la lumière en progression constante

- Sa(ses) peur(s) la(es) plus profonde(s) : Rester une déception pour sa mère.

- Motivation(s) : Etre estimée par sa mère / Devenir paladin et combattre partout où elle peut être utile

- Plus grande force : Sa détermination

- Plus grande faiblesse : Manipulable quand on sait comment s'y prendre et trop impulsive

Goûts :

- Passion(s) : Le combat, l’entraînement, les félins.

- Livres appréciés : Livres d'apprentissage du combat ou sur les félins.

- Goûts gastronomiques particuliers ? : Elle adore la viande rouge.

- Activité(s) artistique(s) : Aucune

- Sport(s) : Entraînement à l'épée, musculation, course à pied.

- Lieu(x) favori(s) : La cour d’entraînement du fief de sa famille.



Aspirations :
- Son(ses) rêve(s) : Devenir l'égal de sa mère.
- S'intéresse à : (Politique ? Actualité ? Mode ? ...) N/A
- Philosophie : L'Honneur et la famille sont des notions très importantes.
- Religion : Culte de la Lumière.
- Projet(s) : Rejoindre la Main-d'Argent dès que Thurimar sera sur pied.

Médical :

- Santé/Hygiène : Hygiène impeccable.
- Allergie(s) : N/A
- Handicape(s) : N/A
- Alimentation : Bonne alimentation.
- Sommeil : Environ 7 heures de sommeil.
- Addiction (tabac, alcool, drogue ? produit alimentaire ?): N/A
- Médication(s) particulière(s) ? : N/A
- Relation à l'ordre et à la propreté : Gros problème avec l'autorité. Pallegina, Thurimar et dans une moindre mesure Gauwain semblent avoir de l'autorité sur elle. Historia est propre mais désordonnée.
- Autre(s) chose(s) à signaler : N/A

Psychologie :

→ État psychologique général :
- Trouble(s) du comportement ? : (TOC/Manie ?) Elle"hyper-ventile" avant chaque combat
- Niveau de nervosité général : N/A
- Niveau de violence général : (Capable de violence ? meurtre ? d’autodestruction ?) : Elle est brutale. Tuer ne lui fait pas peur.
- Phobie(s) : N/A
- Relation à l'argent : Elle aimait avoir un train de vie relativement luxueux, aujourd'hui elle se contente de peu.
- Relation au travail : Lorsqu'elle accepte une mission, elle fait tout pour la remplir. Son honneur est en jeu.
- Relation à la mort : L'idée de se sacrifier pour son devoir ne l'effraye pas.
- Autre(s) à signaler : N/A

→ Vision globale de lui-même : Sure et fière d'elle, elle a confiance en ses capacités. Sa relation avec Thurimar l'a apaisé et lui a donné un but à atteindre. Elle ne sent pas intégrée au sein d'Odyssée et n'en a visiblement pas grand chose à faire. Le chevalier ne cache pas ses envies d'ailleurs.


CADRE FAMILIAL


→ Origine(s) :
- Père/Mère/Frère/Soeur/Enfant /Oncle-Tante/Grands-parents : Milania Pureheart, mère (héroine de la 3ème guerre) / Marius Pureheart, père (Ancien officier militaire)
- Relation amoureuse : N/A
- Ami(e)(s) : Thurimar, Pallegina, Claira
- Autre(s) : Rivalité avec Aegwynn et Gauwain

→ Personne(s) la(es) plus importante(s) pour lui/elle : Sa mère et Thurimar.


→ Autres à signaler : N/A


RELATIONNEL


- Comportement général vis à vis d'autrui : Solitaire, peu bavarde et sociable.
- En société en général : Reste dans son coin.
- Avec la famille/les proches : Amical, taquine,piquante, loyale.
- Au travail : Concentrée, surtout au combat.
- Comportement sur le plan affectif : N/A
- Orientation sexuelle : Hétéro
- Relation au sexe : Comme une femme de 22 ans.
- Comportement dans une relation amoureuse : N/A
- Niveau de facilité d'attachement : Relativement difficile.


CADRE ET MODE DE VIE

- Habitation : Odyssée
- Vie quotidienne : Entrainement, corvées.
- Passe-temps, occupation(s) : Entrainement, lire.
- Habitude(s) particulière(s) : Mange à des heures fixes.
- Membre d'une association ? : N/A
- Autre(s) à préciser : N/A

Domaine judiciaire :
- Infraction(s) commise(s) et peine(s) purgée(s) : Plusieurs infractions commises lors de bagarres de bar.


Dernière édition par Argia le Mer 25 Avr - 10:32, édité 1 fois
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ria ou Historia Pureheart

le Ven 12 Jan - 12:30




Antécédent : Aristo ( + 2 connaissances)

Caractéristique primaire : Force : 6 ; Agilité : 5 ; Intelligence : 4

Caractéristique secondaire : Puissance Physique : 60 / Endurance : 60 / Dextérité : 50 / Réflexe : 50 / Puissance Magique : 50 / Volonté : 50

Compétence : Athlétisme : 3 / Connaissances : 2

Attaque mêlée : 3-9 (T/P).

Armure : Armure de la famille Pureheart (Lourde?)

Arme : Claymore en fer (Épée à deux mains, Fer)

Attribut : PV : 30 / Seuil de blessure : 15.

Spécialisation : Avant-garde.




La spécialisation Avant-garde est celle des combattants offensifs, jouant sur leur grande force pour renverser le cour de la bataille et écraser la ligne adverse, ce sont des avant garde dont le but est de percer les lignes. C'est une spécialisation résolument offensive, qu'on imagine en premier lieu à la deux main à donner d'énormes coup d'épée ou de marteau à deux main par exemple. Mais il peut s'agit aussi d'autre style d'arme, ambidextre façon "Thane", par exemple !

1) Attaque circulaire :
L'Avant garde peut frapper en arc de cercle, profitant de sa force pour balayer la ligne de front ennemi.
Peut frapper deux ennemis placés devant lui et proche l'un de l'autre, sans malus.

2) Frappe de manœuvre :
La vocation même de l'avant garde, il doit percer les lignes ennemis. Ébrécher la formation adverse pour prendre l'ascendant.
Déclarer une frappe de manœuvre fait que votre personnage tente de renverser l'ennemi en face de lui. Si il réussit son action, l'ennemi doit réaliser un rand de force ou tomber au sol, ou il souffrira d'un malus de 10 à sa défense au Corps à corps. Une frappe de manœuvre réussit brise l'action défensive ennemi.

3) Charge :
Porter le fer à l'ennemi pour briser ses défenses. C'est l'essence même de la stratégie Hurleventoise qui passe par la charge.
Mouvement de mise en contact avec l'ennemi, la spécialisation assaut offre un bonus lors d'une charge au personnage la déclarant. Elle offre un bonus de 10 au rand d'attaque sur l'instant.

4) Fracasser l'armure :
Les frappes d'un avant garde sont suffisamment puissante pour pénétrer les armures et les blindages ennemis pour les fracasser, et exposer ainsi l'ennemi aux alliés de l'Avant garde.
Frappe puissante visant à faire exploser l'armure de la cible. Offre un bonus de 10 au rand d'attaque sur une cible disposant de point d'armure. Un bonus de 2 au dégât sera appliqué au dégât spécifiquement contre les points d'armures.

5) Exécution :
Dernier mouvement pour enfoncer les lignes ennemis, l'avant garde sait tirer profit d'un ennemi affaibli.
Mouvement d’exécution contre une cible. Offre un bonus de 20 au rand d'attaque sur une cible n'ayant plus que 5 point de vie ou moins.
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ria ou Historia Pureheart

le Sam 24 Fév - 7:48
" Je l'admire autant que je la hais."

Eté de l'an 37, Forêt d'Elwynn, Tournoi des jeunes chevaliers


C'était le grand, le jour qu'attendait Historia depuis qu'elle avait porté cette épée d’entraînement pour la toute première fois enfant. Alors qu'elle défilait parmi la petite foule amassée dans deux tribunes opposées pour le tournoi, la jeune femme se voyait encore resserrer le manche de sa première arme, son premier duel, sa première chevauchée, sa première victoire et surtout son aspiration à devenir chevalier.

Etre la fille de Milania Pureheart, Commandant de l'Alliance et véritable figure de la 3ème guerre n'avait pas été toujours facile à vivre pour l'enfant unique qu'elle était, mais aujourd'hui, elle allait enfin montrer sa valeur à sa mère.

Les différents concurrents s'avancèrent tout en saluant la foule qui était venue les encourager. Historia était calme, en armure de plaque complète avec une imposante claymore dans le dos et son casque à la main. Son visage était rayonnant, souriant et démontrait une détermination sans faille. La bretteuse balaya du regard les tribunes et tomba sur l'estrade où se trouvait les membres de sa famille. Ses cousins, ses oncles et ses tantes l'acclamèrent tandis que sa mère restait imperturbable avec la même expression neutre qui ne la quittait jamais. Ria maintenu son regard dans celui de sa matriarche avant de le détourner lorsque les premières trompettes signalèrent le début du tournoi.


Spoiler:

Les enjeux étaient important pour cette jeune génération de chevaliers car ils représentaient chacun l'avenir et la fierté de leur famille respective. Ce dernier se décomposait entre plusieurs étapes mais les deux plus importantes étaient la joute équestre et le duel au sol.

Ce jour là, Historia écrasa la concurrence, preuve que son entraînement acharné et quotidien avait porté ses fruits. Plus forte, plus rapide et avec une aisance naturelle au combat ou à cheval, la jeune Pureheart était digne de son héritage familial mais son comportement nonchalant et prétentieux ne plaisait pas à tout le monde.

Il lui restait pourtant la dernière épreuve pour enfin accéder au titre de chevalier. Titre que lui décernerait en personne sa mère. Cette épreuve n'était autre qu'un humain de 24 ans et d'un 1m88 pour 85 kilos. Iriatos De Fongna était le descendant d'une lignée de grands guerriers ayant tous combattu dans les différents conflits de leur temps.


Musique du duel:

Spoiler:

Historia enfila son casque et dégaina son épée lorsqu'on l'appela au milieu de l'arène tracée en cercle. En face d'elle se trouvait Iriatos qui paraissait immense dans son armure de plaque anthracite. Les deux duellistes se saluèrent sous les acclamations du petit public avant de s'éloigner et se de mettre en garde. Les règles étaient simples, le premier à terre, désarmé, blessé grièvement ou qui abandonne, perdait le duel.

Historia planta son épée dans le sol, expira et inspira plusieurs fois sous son casque, puis frappa de son poing gauche dans sa main droite.  Elle jeta un regard à Milania qui était toujours imperturbable avant de se concentrer sur son adversaire. La jeune femme reprit sa claymore ouvragée, fit quelques moulinets avec son imposante arme à deux mains puis se plaça en garde arrière. Iriatos lança les hostilités et chargea sa rivale pour tenter une simple attaque verticale.

La bretteuse esquiva le coup d'un rapide pas sur le coté pour ne pas prendre le risque de parer une telle offensive. Historia en profita pour riposter en visant le flanc gauche. Le jeune homme réagit vite et para le coup. Plusieurs fois les lames s'entrechoquèrent dans les secondes qui suivirent, chaque opposant tentant de prendre l'ascendant sur l'autre. Le duel s'emballait alors que les deux camps tentaient des frappes plus précises et moins prévisibles. Iriatos se plaça fermement sur ses appuis pour se baisser avec hâte et tenter un balayage au sol de son énorme estramaçon.
L'épéiste à la chevelure blonde sauta à temps, son armure en métaux légers le lui permettant. Elle parvint alors à déstabiliser son adversaire sur une feinte fulgurante de bassin. Sa claymore toucha l'épaulière de son adversaire qui s'envola quelques mètres plus loin.

Historia ricana et toisa Iriatos. Elle craqua son cou en balançant sa tête à droite puis à gauche. Le guerrier se rua sur sur la jeune prétentieuse pour la frapper d'un coup d'estoc. La duelliste dévia l'attaque en tenant fermement son épée à deux mains avant de riposter d'un puissant coup de pied au niveau du genou.

Son rival tituba légèrement puis reprit sa garde haute. Historia détourna un instant son regard en direction des tribunes où se trouvait sa mère. Elle se figea un instant voyant le siège vide. Une cascade de sensations la traversa, une douche froide suivit d'une brûlure ardente lui rongea le ventre. Cette vision venait de casser quelque chose en elle, quelque chose venait de se briser pour se transformer en une colère, une haine féroce et indomptable.

La jeune épéiste reprit ses esprits au moment où la lame d'Iriatos heurta dans un violent fracas son casque. Ce dernier vola plus loin alors qu'Historia vacilla. Avant de s'écraser au sol, la duelliste  parvint à planter son épée dans le sol et à se rattraper à temps. Elle respira longuement avant d'hurler sur son adversaire. Ria le regarda avec mépris et hostilité alors que du sang s'écoulait doucement de son arcade droite.


-   Comment oses-tu bâtard !

La bretteuse se releva d'un geste abrupt et chargea son rival. Elle déversait à chaque coup sa fureur et sa hargne. Comment avait elle pu l'abandonner maintenant?A lors que tout ce qu'elle avait toujours fait avait pour but de trouver grâce à ses yeux ?!

Possédée, chaque offensive d'Historia poussait le jeune homme à reculer. Une brèche se fit sentir dans sa garde et Pureheart en profita pour bloquer l'épée de son opposant. Elle lui asséna plusieurs coups à sa jambe fragilisée avant d'écraser son genou en plaque contre le casque d'Iriatos. Accroupi le guerrier semblait désorienté. Historia dans un élan de rage et non maîtrisé, empala au niveau de l'épaule sa cible à bout de force. Sa lame traversa l'épaule moins protégée d'Iriatos qui hurla de douleur sous les cris de stupéfaction du public. Le colosse tomba au sol.

La jeune humaine resta un moment immobile, sa tête tourna et ses oreilles bourdonnèrent. Elle posa son regard sur son adversaire qui gisait à terre en hurlant, puis sur les tribunes, où le public la fixait interloqué ou la huait. Le visage des membres de sa famille alternaient entre horreur et stupéfaction.
Historia ramassa l'épée de son rival et prit la fuite en courant.


*Quelques heures plus tard.*

Historia rentra dans la cour de sa demeure familiale. Sa mère l'attendait, dans son habituel manteau bleu à fourrure blanche, mains dans le dos. Ses cheveux blonds tressés en chignon et son visage fermé. Ses yeux bleus azurs la transpercèrent immédiatement.

Spoiler:

Ria s'avança d'un pas rapide et lourd. Sa colère n'avait toujours pas été dissipée. Elle s'arrêta à un mètre de sa matriarche tout en maintenant son regard.
Milania allait ouvrir la bouche pour commencer mais Historia l'interrompit :


-   Ha mère ! Je suppose que vous êtes encore éveillée juste pour prendre plaisir à me rappeler que je ne suis qu'une idiote caractérielle et impétueuse ! Je n'ai que faire de vos sermons. Laissez moi passer, je vais dormir.
-   Non, Historia.Tu vas te taire et m'écouter.
-   Et sinon quoi, hein ? Vous allez me punir ?


Ria ricana en lançant un regard condescendant.

-  Tu vas m'expliquer ce qu'il s'est passé cette après midi. *Dit d'un ton parfaitement calme Milania, gardant cette attitude neutre et maîtrisée*
-   C'est sur que vous ne pouvez pas savoir ! Car vous êtes partie, en plein milieu de mon duel ! Qui fait ça à son enfant, lors d'un jour les plus importants de sa vie ? Hein, mère, dites le moi ! Qui ?!
-   Ne change pas de sujet. Il ne s'agit pas de ce que j'ai fait de tes actions. *soupira doucement la Matriarche*
-   Mes actions ?! Vous étiez sensée m'encourager ! Aucune mère digne de ce nom ne fait ça à sa descendance ! * hurla Historia ne baissant pas d'un ton*


La matriarche afficha un rictus. La dernière remarque de sa fille venait de la toucher.

-   L'état major m'a contacté Historia. Un de nos avants postes à subit une attaque des réprouvés en Arathi. Je me...
-   Fermez là ! Vous avez toujours des excuses. Bwagh ! C'est inutile de vous parler. Je vais dormir.


La jeune femme s'avança pour rentrer dans la demeure familiale lorsque son bras se fit attraper, l'immobilisant. Milania, dominait sa fille de sa présence, son regard sévère se posant sur Ria. Son visage neutre laissa place à un froncement de sourcils d'agacement.  

-   Calme toi Ria. Je ne le te répéterai pas deux fois.
-   Lachez-moi Milania... *menaça la descendante*
-   Ria...
-   Je vous ai dit de me lâcher !



Historia explosa. Elle se libéra de l'étreinte de sa mère et dégaina l'épée qu'elle avait prise à Iratios avant d'attaquer la Commandante de l'Alliance. Milania parut surprise l'espace d'un instant. Elle esquiva le coup et attrapa un espadon qui se trouvait sur un râtelier à proximité.  

Spoiler:

La jeune fille, le visage tuméfié par la colère se rua sur sa mère. L’héroïne paraît les assauts sans peine et avec une maîtrise totale. L'échange dura une petite minute puis s'arrêta brusquement lorsqu'Historia fit une erreur dans son jeu de jambe. Milania en profita pour la balayer de son arme.

La bretteuse tomba au sol lourdement et se retrouva avec la pointe de lame de sa Matriarche au niveau de la gorge.


-    Tu ne comprends vraiment rien Historia. Rien. Tu me fais honte, comme tu fais honte à ton défunt père et au nom des Pureheart... *Milania avala sa salive, comme si ce qu'elle allait dire lui transperçait le coeur*
Va t'en maintenant et ne revient que lorsque tu auras compris ce que représente les valeurs de notre famille.


Milania planta l'épée dans le sol, à quelques centimètres du visage d'Historia qui restait figée. L'officier de l'Alliance lui jeta une bourse remplit d'or puis rentra dans la demeure familiale avant de la fermer à clé.

- Je te déteste...
avatar
Admin
Messages : 882
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://odyss.forumactif.com

Re: Ria ou Historia Pureheart

le Dim 11 Mar - 19:03
Obtient le bonus Rage  de vaincre : Historia n'est jamais malussé en combat par les blessures qu'elle subit.

_________________
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ria ou Historia Pureheart

le Mer 25 Avr - 14:58
[s]ize=16][/size]

La nuit s'était couchée sur les marécages depuis plusieurs heures. La colonie était calme et la plupart de ses membres dormaient à poings fermés. Le ciel étoilé et la lune pleine offraient une visibilité harmonieuse et relaxante. La forêt qui bordait Odyssée respirait la vie tout en respectant ce fin silence. Les animaux nocturnes se faufilaient d'un pas léger pour chasser tandis que les branches des arbres suivaient le délicats mouvement de la brise. Au milieu de ce calme, une respiration lente et profonde se faisait entendre.

Historia assise, à genoux, mains sur les cuisses et les yeux fermés. Le visage de la jeune femme exprimait une totale sérénité. Le chevalier était à coté de son armure, elle même au pied d'un arbre. Elle portait un simple débardeur blanc, son habituel ensemble "short" rouge et "rangers". La claymore du paladin était plantée dans l'herbe, devant elle. Non loin de la femme solitaire se trouvait un mannequin d'entrainement salement amoché.

Ria était dans une parfaite quiétude quand peu à peu la paume de ses mains commencèrent à s'illuminer d'une douce lumière. Cette dernière s'intensifia à chaque seconde. Petit à petit, ses mains se recouvrirent d'une aura pure et crépitante de magie lumineuse.

Etrangement, le calme se rompu. Historia, toujours assise, le visage serein inspira et expira trois fois. Elle semblait bouillir et dégager une énergie indomptable.
La jeune paladin ferma ses deux poings et ouvrit les yeux. Avec une hâte surnaturelle elle se releva et attrapa le manche de son épée pour se mettre en garde arrière. L'instant d'après,  sa lame se trouvait à un petit centimètre du tronc d'un arbre.

Historia fit une rapide rotation sur ses deux pieds. Elle chargea un autre arbre d'un puissant coup d'estoc puis le stoppa net avant l'impact. Le paladin prit une grande inspiration, son corps se chargea d'une aura lumineuse intense, presque électrique. Avec une rapidité fulgurante, la jeune rebelle se rua à plusieurs reprises devant différents arbres arrêtant toujours son assaut avant d'atteindre sa cible.

Ria se tourna alors en direction du mannequin qui se trouvait au milieu de son espace d'entrainement improvisé. Ses bottes s'enfoncèrent dans l'herbe. Le rejeton Pureheart se plaça en garde médiane,  sa claymore s'entourant de lumière pure. Elle garda cette position quelques secondes avant de libérer ses jambes. Le chevalier chargea à toute vitesse le mannequin avant d'abattre verticalement sa lame dans un puissant cri.

L'impact libéra une légère détonation lumineuse et électrique.Des oiseaux s'envolèrent de leur arbre alors que le cri et la frappe du paladin résonnèrent une petite seconde encore. Historia était à genoux, la respiration haletante, une main sur son genou et l'autre sur le pommeau de sa lame plantée dans l'herbe. A ses pieds se trouvait le mannequin, ou ce qu'il en restait, au milieu d'un petit cratère.

Un fin sourire apparu sur son visage dont les yeux brûlaient de détermination.  


PS : fiche mise à jour
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ria ou Historia Pureheart

le Mar 7 Aoû - 20:12
2 ans après l’enrôlement d’Historia dans la Main-d’argent.

« Les Maleterres, cette région maudite que ses habitants refusaient d’abandonner. J’ignore si c’est de la détermination ou de l’inconscience qui anime mon peuple et je crains ne jamais pouvoir trouver la réponse à cette question. Combattre, est la seule chose qui nous reste. »

Le fracas des épées, les cris d’agonie et les grognements morbides des monstruosités du Fléau résonnaient dans le sud des Maleterres de l’Est. Quelques villageois trop attachés à leur terre demeuraient toujours dans le petit village de Baratos mais ils n’avaient fait que repousser une échéance inéluctable. Une horde du Fléau se dirigeant vers la trentaine de citoyens avait forcé les troupes de la Main-d’Argent à intervenir pour permettre leur fuite.

La bataille battait son plein contre le gros des troupes du Fléau à l'ouest de Baratos. Le Commandant Henington dirigeait ses hommes du mieux qu’il pouvait. Les citoyens étaient plus lents que ce qu’il avait prévu et une unité rapide du Fléau se préparait déjà à les pourchasser en passant par un couloir naturel au sein des hautes collines de la région.
Le paladin surplombait le champ de bataille depuis son cheval en armure massive. Il chargea à travers un groupe de squelettes et abattit son énorme masse. Les os de ses ennemis se brisèrent à l’impact. Un mage relevé projeta un éclair de givre sur Henington qui invoqua une barrière juste avant l’impact. D’un mouvement rapide de sa main droite, le commandant riposta d’un exorcisme contre son adversaire. Le cadavre tomba au sol, fumant.

L’officier balaya le théâtre de guerre du regard. La Main-d’Argent gagnait du terrain depuis quelques minutes, avait-il pu rater des possibles renforts ? Impossible. Henington remarqua un sous-officier de l’escouade qui devait intercepter l’unité rapide du Fléau. Il se précipita dans sa direction, écrasant plusieurs ennemis sur le passage.


- Buros ! Par la Lumière qu’est-ce que vous foutez ici… avec votre unité ? Où se trouve le Lieutenant Biza et le Sergent Pureheart ?
- Commandant ! Il s’agit d’un ordre … heu… direct du Lieutenant. Le lieutenant et le sergent sont restés pour intercepter les geists.
- Comment ça ? Ils pensent vraiment pouvoir arrêter une unité complète à eux deux ? Putain d’enculés de téméraire !
- Ils comptent utiliser le terrain à leur avantage. C’est ce qu’ils ont dit, Commandant !
- Laissons-les dans la merde dans laquelle ils se sont engouffrés. Nous avons un combat à terminer ici. En avant soldats !


Historia était assise devant son épée plantée dans l’herbe jaune et sèche des Maleterres, juste à la sortie du couloir naturelle d’une centaine de mètres que formaient les hautes collines environnantes. Sous son casque, le paladin avait les yeux fermés, elle méditait, calmant sa respiration en tentant d’entrer en harmonie avec son corps et son environnement. Le chevalier appréciait ses moments de sérénité avant chaque combat. Ces deux dernières années avaient été difficile autant physiquement que mentalement. La mort l’accompagnait chaque jour mais la cause défendue par la Main-d’Argent, aux côtés de ses frères et sœurs était juste. Le Fléau était la plus grande menace d’Azeroth, elle ne devait pas se répandre. Historia songea un instant à Odyssée et à ses habitants, les savoir en sécurité et loin de charnier la rassurait. Cette bande de cons, comme elle s’amusait à les nommer, lui manquait indéniablement.

Le paladin inspira et expira trois fois profondément avant de se relever. C’était l’heure. Elle resserra ses gantelets en plaque, fit craquer son cou et posa ses deux mains sur la garde de sa claymore toujours plantée dans le sol fixant le couloir étroit qui lui faisait face.




Spoiler:




Le chevalier resta plantée là, quelques minutes, dans un silence presque total. Puis, des bruits de pas très légers commencèrent à se faire entendre. Historia attrapa son épée et avança de quelques mètres dans le couloir avant de se mettre en garde. Entre son armure, sa carrure et la taille de son épée, Ria savait qu’elle allait être limitée dans ses mouvements.

Des faibles grognements de bêtes affamés parvinrent à la jeune femme juste avant qu’elle aperçoive le premier geist, puis le second, et enfin la cohorte derrière eux. Les morts vivants pouvaient au mieux avancer deux par deux entre les parois rocheuses étroites.


- Amenez-vous bande de sacs à merde !  cria t’elle

Historia imprégna la lame de sa claymore d’une aura de lumière pure et étincelante avant d’accueillir le premier monstre d’un coup vertical. L’épée trancha net son adversaire. Le chevalier enchaîna rapidement le second geist qui se jeta sur elle d’une fulgurante rotation de son arme. Les troisièmes et quatrièmes monstruosités se ruèrent en même temps sur leur cible. L’humaine attrapa par le cou le premier arrivant avant de fracasser son crâne contre la paroi rocheuse à sa gauche. Le second tenta de la mordre mais se heurta à la solidité de l’armure. La rejetonne Pureheart imprégna alors la paume de sa main droite d’une lumière électrique. Un projectile de magie divine vint alors exploser le torse du mort vivant. Elle se remit alors en garde, galvanisée par l’adrénaline du combat commençant. Le chevalier enchaina l’un après l’autre les cinq bêtes affamées suivantes dans un déluge de lumière, de tripes et de sang.

Alors qu’elle écrasait du pied un des morts-vivants, deux geists escaladèrent avec une agilité surnaturelle la paroi rocheuse pour éviter la confrontation. Le chevalier se retourna pour préparer ses incantations mais fut alors attrapée par deux autres sbires dans son dos déviant alors le projectile de sa cible…


- Merde !

Les deux morts vivants quittèrent le couloir naturel à vive allure alors que deux flèches vinrent se planter dans leur carcasse puante avant de purement et simplement exploser. Le lieutenant Biza était en haut de la paroi rocheuse, arc bandé. Ria sourit son casque, l'officier avait pris son temps, mais le piège était maintenant en place. Le paladin se retourna vivement pour dégager d'un coup d'épaulière les trois geists qui s'acharnaient sur son armure. D'un rapide geste, elle apposa sa main droite sur la terre morte à ses pieds. Une puissante gerbe de lumière quitta la paume de sa main pour imprégner le sol environnant. La consacration brûla les pattes des morts les plus proches. Ria en profita pour se remettre en garde et découper ces monstres un par un...
Contenu sponsorisé

Re: Ria ou Historia Pureheart

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum